Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Question rétro ouverte aux internautes : Transformers, et si ces robots n’étaient en fin de compte pas très malins…?

    Hier, lundi de Pâques, j’ai regardé Transformers à la télé sur TF1. C’était la première fois que je le voyais et je ne savais pas du tout de quoi ça parlait, à part la vague sensation que des voitures et des gros camions allaient se métamorphoser en robots super complexes. Là, j’avais bon.

    Le film est assez drôle, les répliques fusent, les nanas scientifiques sont des bombes, John Turturro en agent spécial, jusque là tout va bien.

    Le scénario : un gigantesque robot super intelligent se grime en voiture toute pourrie pour se faire acheter par un gamin – ok, le robot avait dû voir « Christine » ou « La Coccinelle est de retour », mais bon, c’est le moyen qu’il a choisi pour entrer en contact avec l’ado.

    Car la clef du début de cette histoire c’est justement lui : le gamin. Il a en sa possession une paire de lunettes très ancienne qui pourrait bien sauver l’humanité (super plausible, comme d’hab) et comme si ce n’était pas suffisamment compliqué comme ça, il est aussi recherché par les robots méchants. Ceux qui veulent en finir avec l’humanité, ressusciter leur chef congelé et qui pour ça, ont également besoin des lunettes.

    C’est là qu’il y a un problème.

    À la question :

    « Comment avez-vous retrouvé les lunettes  » les robots, qu’ils soient gentils ou méchants, répondent bouches en coeur : « EBAY! »

    (extrait à 4,25min)

    En effet, on voit les guerriers de l’espoir et les affreux combattants de l’ombre faire, chacun de leur côté, leur petite recherche Google et se retrouver respectivement devant une page Ebay. Les voici alors partis dans des scénarii absurdes pour entrer en contact avec l’enfant et récupérer les lunettes les premiers. On y va de courses poursuites en série, d’invasion extraterrestre qui n’éveille les soupçons de personne, sans compter ce pauvre Shia LaBeouf qui manque mourir 15 fois, tout ça pour entrer enfin en possession des fameuses lunettes.
    Soulignons et rappelons au passage, que ces robots (gentils ou méchants) sont tout de même des bijoux de technologie avec une intelligence suprême qui dépasse l’entendement humain et que notre espèce n’arrivera jamais à égaler.

    Capture d’écran 2015-04-07 à 17.35.18Capture d’écran 2015-04-07 à 17.35.24 Capture d’écran 2015-04-07 à 17.39.03  Capture d’écran 2015-04-07 à 17.39.21 Capture d’écran 2015-04-07 à 17.42.39

    Non, mais rien ne vous choque ?

    Sérieusement ?

    POURQUOI AUCUN DES ROBOTS N’A FAIT UNE OFFRE EBAY ?

    Il aurait reçu les lunettes enrobées dans du papier bulle, dans un petit carton pour une somme très modique, car rappelons qu’au tout début du film aucun acquéreur potentiel n’a fait d’offre pour cet objet…

    Non. Au lieu de ça, ils échafaudent des plans absurdes et partent dans un délire stratégique de vol aléatoire et particulièrement dangereux quitte à ce que le héros meure, les lunettes explosent ou que sais-je encore…

    Pour en avoir le coeur net, j’ai posé la question sur le forum Transformersfr.com, et sur une page Facebook Transformers Pour l’instant : j’ai reçu une réponse.

    Capture d’écran 2015-04-07 à 16.53.08Capture d’écran 2015-04-07 à 17.46.53
    retranscription de la réponse :

    « Peut tu passe par la case presentation se sera plus cool .
    Se sont des robots il utilise le web pour apprendre notre language et ebay pour localiser sam . (Et n’ont pas d’argent enfint pas comme nous) . »

    Merci Megatron84, mais enfin ! Les robots piratent l’Air Force One en 10 petites secondes et ils ne serait pas capables de placer une enchère sur Ebay ?
    De qui se moque-t-on ?

    Alors n’hésitez pas… Dîtes-moi ce que vous en pensez ? Si vous avez une explication logique qui pourquoi pas aideraient les scénaristes de la Paramount. Visiblement, ils ont peut-être besoin de recruter…

     

    Arts Cinéma Transformers

    Commentaires
    Adeline Grais-Cernea
    Rédactrice en chef adjointe
    Voir tous ses billets
    Newsletter