Oops! Aucun résultat
Musique

Retour sur la carrière de Naza en 5 morceaux incroyables

Naza s’est fait connaître du grand public grâce à une succession de hits qu’il accumule depuis maintenant huit ans. Dès son premier album “Incroyable” en 2017, Naza conquiert les auditeurs de rap avec ses morceaux afro-trap et ce jusqu’à aujourd’hui. Le rappeur vient d’annoncer une date à l’Accor Arena pour l’année prochaine, synonyme de consécration artistique. À l’occasion de la sortie de son nouvel album “Nazaland”, flashback sur cinq morceaux qui ont marqué sa carrière.

Gâter le coin (2016)

Naza débarque en trombe dans le paysage rap français il y a huit ans. Alors signé chez Bomayé Musik – le label du célèbre Youssoupha – il dévoile son EP “Tout pour la street”, sur lequel on retrouve le titre Gâter le coin, premier véritable succès commercial. Cette chanson entraînante propulse Naza sur le devant de la scène avec un morceau afro-trap, le style le plus en vogue à ce moment-là. En 2016, le rap français est submergé par ce sous-genre qui parle à tout le monde suite à la série des Afro Trap de MHD. Le rappeur originaire de Creil ne loupe pas le coche et signe un morceau qui marquera les fans du genre. Aujourd’hui, le clip de Gâter le coin cumule plus de 17 millions de vues sur YouTube et vient d’être certifié single d’or, sept ans après sa sortie.

Kitoko (2019)

Naza et Keblack étaient amis avant même le début de leur carrière et de leurs succès respectifs chez Bomayé Musik. Les deux rappeurs sont des amis d’enfance, ils avaient la même bande étant petits et se sont entraînés à rapper ensemble à la sortie de l’école. Leurs (très) nombreux featurings ont marqué les esprits, mais particulièrement celui avec Eva (ex-Eva Queen) : Kitoko. Issu du premier disque de la chanteuse (“Queen”), ce morceau atteste de la complémentarité entre les trois artistes qui transforment un avion en jungle pour le clip avec Naza en commandant de bord. Et rien que pour ça, le titre vaut le détour.

MMM (2017)

On va mouiller le maillot et mailler, mouiller le maillot et mailler !” Ce refrain plus qu’efficace a fait bouger toute la France à l’été 2017. Si bien qu’il a été certifié disque de diamant en 2023 et cumule 80 millions de vues sur YouTube. Sorti sur le premier album de Naza “Incroyable”, le morceau cartonne quasi instantanément grâce à un flow obsédant et la bonhomie habituelle du rappeur dans le clip. MMM est produit par Christopher Ghenda, beatmaker spécialiste de l’afro que tout le rap français s’arrache. Il a notamment assuré la production du hit Comportement d’Aya Nakamura ou encore celui de Medellín de Niska qui a ensuite collaboré avec Naza trois ans plus tard.

Joli Bébé (2020)

Naza sort son quatrième album intitulé “Gros Bébé” en novembre 2020. Pour ce disque, le rappeur s’ouvre plus que jamais aux collaborations avec des grosses têtes du rap français : Heuss L’enfoiré, SCH ou RK. Mais le featuring qui va marquer l’hiver 2020, c’est bien celui avec Niska, Joli Bébé, aujourd’hui encore son titre le plus streamé. Ce succès n’est clairement pas immérité au vu de la complémentarité entre les deux artistes. Dès les premières notes, un rythme afro swing s’installe et on se laisse enivrer par cette facette plus romantique.

Les deux chanteurs récitent leur partition à la perfection ; si sur son couplet Naza innove en s’éloignant du personnage facétieux qu’il s’était créé, Niska contrebalance avec son côté gangster lover au cœur brisé. Le point culminant du morceau étant bien entendu le refrain ultra catchy, saupoudré par des ad-libs dont seul Niska a le secret. Le clip tourné dans une ambiance de jungle tropicale épouse parfaitement le single au goût de coucher de soleil en bord de plage. Le titre est aujourd’hui le plus gros succès de Naza avec une certification diamant en seulement trois mois et un clip à plus de 145 millions de vues.

Quillé (2024)

Ninho et Naza n’en sont pas à leur coup d’essai. Les deux artistes d’origine congolaise avaient déjà collaboré sur À Midi il y a six ans, qui sonne aujourd’hui comme une version insolente et sans prise de tête de Quillé. Ce dernier est le single phare de “Nazaland”, le sixième disque du rappeur. On retrouve donc l’artiste de Creil en duo avec Ninho pour un morceau plus calme et posé, mais tout aussi dansant. Ils ont pris en maturité au fur et à mesure des années et ça se sent, même s’ils aiment toujours “se quiller dans l’ultra VIP”. Une chose est sûre, que ce soit sur son “Nazaland” ou en concert à l’Accor Arena en 2025, Naza n’a pas fini de nous faire danser.

Le nouvel album de Naza est désormais disponible juste ici.

Précédent

Qui est Marine Jacquemin, grande reporter de guerre ?