Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Les meilleures œuvres culturelles inspirées par la campagne américaine

    Le compte à rebours final a commencé : la campagne pour la présidence américaine touche à sa fin ce mardi 8 novembre. Cette nuit, les urnes rendront leur verdict pour savoir qui d’Hillary Clinton ou de Donald Trump deviendra le ou la quarante-cinquième Président(e) des États-Unis.

    Après près de deux ans de sur-médiatisation qui ont vu se succéder les dérapages racistes, homophobes et misogynes de Donald Trump d’un côté, et l’embarras d’Hillary Clinton face aux enquêtes du FBI dans le cadre de « l’affaire des e-mails »la campagne n’a pas vraiment élevé le niveau politique. Elle aura eu néanmoins un mérite : inspirer des artistes et des producteurs de contenus jusqu’aux ultimes heures avant le résultat.

    Pendant des mois, Donald Trump a affiché une agressivité teintée de conservatisme à l’encontre de nombreuses populations. Une attitude qui n’a pas échappé aux artistes du monde entier, heureux de lui rendre la pareille. Voici un florilège des productions culturelles qui nous ont marquées ces dernières jours.

    À Stockholm, une exposition sauvage s’est installée sur les murs, en prenant pour fil rouge des caricatures du candidat républicain.

    Une exposition réalisée par le collectif PensForFreedom.

    Quand voter contre Trump devient une cause humanitaire : l’équipe du site Funny Or Die a réuni de nombreux artistes (Moby, Elizabeth Banks, Amber Rose…) pour former une chorale à la manière des Enfoirés ou de l’initiative USA For Africa. Le titre de cette chanson : « HOLY SH*T (You’ve Got To Vote). » Un appel au vote délirant et semi-parodique.


    Funny Or Die dans une ambiance de chorale humanitaire. 

    La campagne ayant été relativement pauvre en termes de débats d’idées, Eminem en a profité pour faire son grand retour en proposant son discours de campagne. Un freestyle de près de 8 minutes sur lequel le rappeur débite ses propositions de réformes en mêlant références crues et en égratignant évidemment Donald Trump au passage.


    Comme à son habitude, Emime frappe fort : chaque rime est une fulgurance trash

    La dernière saison de South Park n’est pas en reste en ce qui concerne le bashing des deux candidats. Clinton est qualifiée de « sandwich au caca », tandis que Trump n’est même pas directement mentionné : c’est Mr Garrison, l’ancien instituteur de la ville, qui se présente aux élections.

    Évidemment, son programme reprend les idées du candidat Républicain, le génie de la situation résidant dans le fait que Garrison n’a aucune envie d’être élu. Dépassé par l’ampleur de sa popularité, il pousse toujours plus loin les insultes… sans arriver à se débarrasser de ses fans. Belle mise en abyme.


    South Park, jamais les derniers pour caricaturer les politiciens. 

    La série Fresh Off The Boat (qu’on ne saurait trop vous conseiller) aborde quant à elle les élections américaines de manière encore plus détournée dans l’épisode « Rock The Vote » (Saison 3, Épisode 4). Situé en 1996, l’épisode commente l’élection de… Bill Clinton, en traitant de façon savoureuse – et intelligente – l’immigration mexicaine, sujet cher à Trump.

    Fresh off the boat Clique.tvFresh off the Boat et les élections américaines de 1996. Crédit photo: CreditKelsey McNeal/ABC

    Le DJ américain Spinbad a réalisé un mix musical qui commente de façon cinglante la campagne : des extraits de discours et d’interventions des candidats sont scratchés et mis en perspective avec des morceaux soigneusement choisis. Un mix malin et drôle repéré par Curaterz, à écouter ci-dessous.

    Trump a longtemps évoqué la construction d’un mur de séparation entre les États-Unis et le Mexique. Des artistes ont décidé d’en construire un, à leur façon. Pour en savoir plus, cliquez ici.

    Mur-constatataire-clique-tv

    Pour reprendre espoir, un peu de mignonnerie pour finir : une institutrice américaine a demandé à sa classe de maternelle de choisir les candidats pour lesquels ils aimerait voter. Résultat : le Chat Chapeauté et Fantastic Mr. Fox affronteront Gandalf et le Bon Gros Géant. <3

    Il ne nous reste plus qu’à attendre le résultat final. Même si, on doit bien l’avouer, cette nuit d’élection nous effraie un peu.


    Image à la une : capture d’écran Funny or Die, « HOLY SH*T (You’ve Got To Vote). »

    Arts Donald Trump Hillary Clinton

    Commentaires
    Newsletter