Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Hommage à Omar Sharif, roi du cinéma égyptien

    Omar Sharif est décédé ce vendredi 10 juillet. Il avait 83 ans. Parce que nous l'aimions infiniment, nous partageons ici cinq moments de sa carrière - petits ou grands : peu importe, ce sont ceux qui nous ont marqués.

    Top Secret, 1984

    « Il y est très drôle, touchant. C’est simplement mon film préféré avec Omar Sharif. » – Mouloud Achour

    Lawrence d’Arabie, 1962

    « C’est un film qu’on regardait en famille, mon premier souvenir de cinéma. J’avais 5 ans à l’époque. Mes parents voulaient qu’on ait une culture cinématographique, et c’est avec Lawrence d’Arabie qu’on a commencé.

    « Ma mère dirait : on n’en fait plus, des hommes comme lui ! »

    Aujourd’hui, c’est toujours le film qu’on regarde quand on a envie de se réunir. » – Zineb, journaliste.

    Mayerling, 1968

    « Entouré de James Mason et d’Ava Gardner, il y joue Rodolphe, archiduc autrichien terrassé par son histoire d’amour secrète avec Marie Vesteras (Catherine Deneuve). La figure du Prince Charmant a été incarnée mille et une fois. La version d’Omar Sharif dans Mayerling est tragique, pleine de désillusions, mais c’est aussi l’une des plus belles. » – Laura

    Le Docteur Jivago, 1965

    « Une épopée intemporelle mais dont le charme réside justement dans la retranscription d’une époque et d’une histoire à l’ambiance si particulière et si particulièrement emmenée. À travers son voyage, Omar Sharif apparaît tout à la fois amoureux, amant, aventurier, révolté.. passionné. Presque aussi animé que Kinski, qui fait aussi partie du film, il nous fait vivre avec intensité toutes les facettes de son jeu et de son personnage » – Norman, journaliste.

    Et l’instant égaré, parce qu’on l’aimait aussi pour ça :

    Arts Cinéma Égypte

    Commentaires
    Laura Aronica
    Rédactrice en chef adjointe
    Voir tous ses billets
    Newsletter