Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Taïwan : un chanteur de métal se lance en politique

    Qui a dit que le heavy metal et la politique n’étaient pas compatibles ? À 39 ans, Freddy Lim est le leader du groupe des Chthonic, le groupe de métal le plus célèbre de Taïwan. Sa particularité : il est aussi candidat aux élections législatives de son pays du 16 janvier prochain au sein du parti le « New Power Party » (NPP).

    Depuis ses débuts, la musique de Chthonic est profondément politique. Freddy Lim et ses acolytes ont fait de la crise identitaire taïwanaise leur marque de fabrique. En 1949, le parti nationaliste chinois (Kuomintang) à la tête du pouvoir en Chine, perd la guerre civile contre le parti communiste et se réfugie à Taïwan. Il n’en est jamais parti. Dès lors, les deux cultures se mêlent, mais ne fusionnent pas complètement pour autant. Aujourd’hui, Taïwan cherche à se détacher de cette ascendance de la République Populaire de Chine.

    Selon plusieurs enquêtes menées par l’Université de Taipei, les taïwanais affirment de plus en plus leur identité taïwanaise. Et le groupe Chthonic représente un des symboles de ce phénomène…

    Il suffit d’analyser les paroles de leurs chansons pour voir à quel point le groupe de heavy metal cherche à affirmer sa culture taïwanaise. La chanson « Supreme Pain For The Tyrant », est par exemple une chanson anti-Kuomintang. Elle raconte l’histoire de la tentative d’assassinat de 1970 de Chiang Ching-Kuo, le fils de Chiang Kai-Shek (à l’époque leader du parti Kuomintang) par un activiste pro-indépendance. « Laisse moi m’affirmer en tant que Taïwanais / Seule la justice vous apportera la paix », concluent les paroles.

    Bien souvent, Freddy Lim chante en taïwanais et non pas en mandarin, langue pourtant parlé par la majorité de la population depuis des centaines d’années. Les chansons de Chthonic sont souvent accompagnées d’une explication de leurs inspirations historiques, souvent postées sur Facebook ou en-dessous de leurs vidéos sur Youtube.

    Le parti Kuomintang est toujours une force politique puissante à Taïwan, mais il est annoncé perdant des élections législatives à venir face à l’opposition, le Parti démocratique progressiste (DPP), affichant clairement une politique pro-taïwanaise. Le DPP pourrait même obtenir, pour la première fois, la majorité parlementaire. Et qui sait, peut-être que Freddy Lim sera le premier chanteur de métal à faire son entrée dans un parlement…

    Société Chthonic Élections législatives

    Commentaires
    Newsletter