Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    On a lu pour vous le journal de la ville de Béziers

    En poste depuis avril 2014, le maire Front National de Béziers, Robert Ménard s'est approprié le journal de la ville, "Le Journal de Béziers". Extraits choisis du dernier numéro.

    Après les mots croisés « Algérie Française » dans l’édition précédente, le journal de Béziers nous rapporte, ce mois de mai, tout ce que Robert Ménard a fait pour sa ville :

    Il a mis une raclée aux voyous

    Capture d’écran 2015-05-19 à 15.23.00

    Capture d’écran 2015-05-19 à 15.23.26

    « La politique de fermeté menée par Robert Ménard obtient déjà des résultats spectaculaires ». Les Biterrois « apprécient ». Quant Joker, le quatrième chien de la police municipale, il est en « cours de dressage ». Mauvaise nouvelle pour certains !

    Il a sauvé les bateaux

    Capture d’écran 2015-05-19 à 15.13.04

    « Le cauchemar est terminé : Robert Ménard a inauguré la nouvelle halte batelière, entièrement équipée et surveillée par la police. Les bateaux peuvent de nouveau s’arrêter chez nous ! »

    Il a prodigué des conseils musicaux pour ceux qui sont libres dans leur tête

    Capture d’écran 2015-05-19 à 15.21.27

    Capture d’écran 2015-05-19 à 15.21.36

    « Les historiens du futur gloseront sans doute sur son cas ».

    Il a rapatrié les petits commerces

    Capture d’écran 2015-05-19 à 15.16.50

    Lisa Laden, « fan de Thaïlande », vient d’ouvrir sa boutique de bijoux : « Il y a deux ans, vu la situation de la ville, je n’aurais pas osé m’installer en centre-ville » (…) « Mais maintenant, on sent que Béziers va mieux, donc… »

    Il a ouvert les yeux à la France :

    Capture d’écran 2015-05-19 à 15.27.29

    Capture d’écran 2015-05-19 à 15.28.20

    « L’espace d’une journée, mardi 5 mai, notre pays a littéralement plongé dans l’irrationnel. Pensez-donc, le maire de Béziers aurait compté les élèves d’origine musulmans de sa commune ! Une statistique ethnique donc. Un « scandale » dans une démocratie ? Une pratique honteuse qui « rappelerait les heures les plus sombres de notre histoire » ? En fait, ça c’est dans la tête des politiciens parisiens et des journalistes. Parce que le comptage éthnique, c’est parfaitement légal dans de nombreux pays. Quand c’est autorisé par Obama, visiblement, c’est pas « facho » ! »

    Sur ces bonnes nouvelles, Clique attend de pied ferme la prochaine édition. En attendant, n’allez surtout pas affirmer, comme Libération, que Robert Ménard utilise le journal municipal comme une « arme de propagande »… Il y a une section « Tribune libre des oppositions ».

    Capture d’écran 2015-05-19 à 15.22.44

    Société Béziers FN

    Commentaires
    Newsletter