Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    LE CLIP DU JOUR : le magnifique « Last Dance » de Scratch Massive

    Le vrai défi d’un clip de musique techno sans paroles intelligibles réside essentiellement dans la capacité de son réalisateur à capter des émotions et à les mettre en images. Bien souvent, le résultat est peu convaincant et se contente tout au mieux d’images de l’espace ou de formes à géométrie variable. Ce nouveau clip de Scratch Massive est tout le contraire. C’est notre coup de coeur du jour.

    Le duo parisien Scratch Massive, composé de Maud Geffray et Sébastien Chenut, revient avec le magnifique clip de « Last Dance ». C’est le premier single de l’album Garden Of Love qui sortira en octobre sur leur propre label au nom judicieusement choisi : bORDEL.

    Réalisé par le vidéaste Jérôme de Gerlache – à qui l’on devait déjà l’excellente collaboration entre Yuksek et l’astronaute Thomas Pesquet – le clip met en images une aventure entre une jeune ballerine et un gangster et montre comment l’amour et l’art peuvent nous éloigner de la misère.

    Une jolie idée qui est instantanément venue en tête au réalisateur : « La chanson était vraiment la pierre angulaire de ce script. J’ai eu cette idée la première fois que je l’ai écoutée. Je voulais raconter une histoire d’espoir avec le message que l’amour peut nous éloigner des endroits les plus sombres. »

    L’histoire se déroule en Thaïlande et s’ouvre sur un visage : celui d’un jeune homme, membre d’un gang local. Sa mission ? Accompagner son boss pour dépouiller le propriétaire d’un hôtel sur leur territoire. Mais au milieu de la crasse et de la corruption, une jeune danseuse de ballet brille. Sa splendeur incarne l’espoir d’une autre existence. Le gangster observe ses mouvements de danse et l’imite instinctivement. Il tombe amoureux.

    Si l’atmosphère du clip nous rappelle le cinéma du réalisateur hongkongais Wong Kar Wai, ce n’est pas anodin. Jérôme de Gerlache explique à ce sujet : « Nous avons tourné en Thaïlande parce que je voulais avoir des lieux et des acteurs qui recréent avec perfection un vernis de réalité. Le directeur de la photographie Pete Smithsuth a fait un travail incroyable pour recréer le type de lumières à la Wong Kar Wai que je souhaitais pour ce film. »

    À la fin du clip, arrive la nuit où le gang doit asséner son dernier coup et s’emparer du coffre-fort. Mais rien ne va se passer comme prévu. La jeune danseuse va surprendre les coups de feu et va contraindre son admirateur à faire un choix : tuer son frère qui la menace ou la sauver pour fuir loin de la violence. On vous laisse découvrir le dénouement vous-même, parce que ce nouveau track de Scratch Massive c’est aussi ça. Un morceau de techno qui s’écoute avec les yeux.

    Image à la une : extrait du clip « Last Dance » de Scratch Massive

    Musique Last Dance Maud Geffray

    Commentaires
    Newsletter