Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Kery James nommé au Prix du Meilleur Scénariste de Cinéma 2016

    Kery James n’est pas seulement rappeur, il est aussi scénariste - et talentueux, en plus. Son script intitulé "Ne manque pas ce train" a été sélectionné comme finaliste par le jury du prestigieux Grand Prix Sopadin du Meilleur Scénariste 2016. Cette récompense met en compétition depuis trente ans des scénarios de long-métrage qui n'ont pas encore été réalisés.

    Dans ce scénario, Kery James nous raconte le destin de trois frères noirs originaires de la banlieue parisienne. Souleyman, le cadet, est un brillant élève-avocat. Demba, l’aîné, est trafiquant. Et puis il y a le benjamin, Noumouké. Celui-ci est confronté à un dilemme : marcher dans les traces de Souleyman ou dans celles de Demba. C’est là que réside le moteur de ce que Kery James appelle le « train de la tragédie », un train qui « a quitté le quai, s’élançant à une allure folle comme si ses freins avaient été sabotés ».

    « J’ai écrit un film sur la puissance du langage » affirme le rappeur. Dans son projet, la langue devient une arme et l’expression, un terrain de combat. Souleyman participe à un concours d’éloquence ; en finale, il doit argumenter par la négative sur la question « l’Etat est-il le seul responsable de la situation actuelle des banlieues ? ». On aime imaginer que Kery James a puisé son inspiration dans le concours Eloquentia, dont il était membre du jury l’an dernier et qui était le sujet du superbe documentaire A Voix Haute.

    Kery James s’était déjà, dans le passé, rapproché du milieu du cinéma : il avait collaboré avec Matthieu Kassovitz en 2008 pour la réalisation du clip « X & Y », puis en 2009 avec Luc Besson, pour celui de « L’Impasse », tous deux extraits de son album A l’ombre du Show business. En attendant qu’il tourne son film, entre mai et juillet 2017, on pourra en avoir un aperçu en allant voir du 10 au 22 janvier au Théâtre du Rond-Point sa pièce de théâtre A Vif !, qui reprend des éléments de l’histoire. Une façon de se consoler du fait que le Grand Prix Sopadin a finalement été décerné à un autre scénario.

    Source de l’illustration : son pitch vidéo pour la compétition

    Revoir le Gros Journal avec Kery James :


    Le Gros Journal avec Kery James, l’intégrale du… par legrosjournal

    Cinéma Eloquentia Kery James

    Commentaires
    Newsletter