Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Clique x Guillaume Canet

    Ce soir, Clique est allé à la rencontre de Guillaume Canet. L’acteur-réalisateur le plus en vue de sa génération est revenu avec Mouloud Achour sur ses débuts dans la comédie, sur son expérience en demi-teinte à Hollywood, mais aussi sur ce que signifie prendre de l’âge aujourd’hui. À l’occasion de la sortie du film Rock n Roll qu’il a écrit, réalisé et dans lequel il tient le rôle principal, Guillaume Canet en dévoile un peu plus sur sa partenaire de jeu et épouse, Marion Cotillard, en évoquant notamment sa fameuse scène de mort dans BatmanRock n Roll sera en salles mercredi prochain, le 15 février.

    Mouloud Achour : Comment ça va Guillaume ?
    Guillaume Canet : ça va bien, super.

    Bravo pour “Rock’n Roll” !
    Merci.

    Je tiens à te le dire.
    C’est gentil !

    Parce que quand on voit ce film on comprend ce que ça veut dire d’avoir pris un coup de vieux. On se dit aussi que tu as fais ton film le plus cathartique. On aurait pu croire que c’était “Les petits mouchoirs”, mais en fait c’est celui-là. C’est par la comédie que tu t’es exprimé.
    Oui et puis j’ai un peu retrouvé mon premier film en fait. D’ailleurs, j’ai le c’est comme si c’était un peu un premier film aussi, l’insouciance et la légèreté avec laquelle je l’ai fait.

    On pense à Larry David tout de suite, on pense à Louis C.K. Est-ce que c’est des trucs que tu regardes ?
    Ouais bien sûr. Et puis c’est vrai que même ma participation à la série d’Éric Judor, “Platane”, ça a participé à ça.

    ll y a quelque chose dont on avait parlé avec Jean Dujardin qui caractérise votre bande, c’est votre rapport à l’auto-dérision.
    Oui c’est vrai. Même là maintenant quand les gens sont surpris que je puisse faire le con, même sur Internet… On joue avec le sujet du film, avec le propos du film dans le délire et dans la caricature. Certains peuvent dire “Il est ridicule, on n’a pas l’habitude de le voir comme ça”, ça peut les déranger. Mais il ne faut pas oublier que moi, mon premier truc où on m’a vu à la télé, j’étais habillé en ananas. Et je sortais d’un ananas comme ça, j’avais l’air vraiment con. Ou même “Mon idole”, où j’étais en lapin une grosse partie du film, déguisé en lapin donc ouais ça fait partie de moi, de ce que j’aime…

    Au-delà de “Rock”, est-ce qu’être jeune ça veut dire quelque chose aujourd’hui ?
    Non parce que les jeunes, aujourd’hui, ils se demandent s’ils vont être propriétaire à 20 ans, ils ne pensent qu’à ça. Aujourd’hui, les vieux, on fait tout pour qu’ils ne soient pas trop vieux, donc on les rajeunit de manière pas possible en disant “aujourd’hui il faut que vous ayez une apparence de jeune”. Donc il ne faut pas grossir, il faut faire du sport, il faut avoir des cheveux, il faut avoir des dents blanches, il faut être bronzé, il faut ressembler à une sorte de norme.

    Et on le voit-même dans la campagne présidentielle, parce que les candidats qui se disent jeunes, comme tu le dis, proposent des idées de vieux.
    Ouais ouais complètement.

    Et les vieux qui ont l’air un peu dans une volonté de casser les choses paraissent pour des zinzins quoi.
    Oui et puis ils jouent aux jeunes aussi en voulant absolument tweeter ou en étant un peu à la page avec des termes qui ne sont pas toujours dedans.

    On ne parlera pas d’hologramme…
    Ouais non.

    Il y a un moment dingue dans le film, où tu te justifies de prendre de la drogue pour être cool.
    Ouais !

    Il y a une séquence qu’on avait faite au Grand Journal à l’époque où on avait reçu Di Caprio…
    Je me rappelle, j’aime bien cette séquence et il m’en reparle encore. Il m’en reparle encore, il était choqué, lui. Bah ouais, parce que dire “fuck you” à la télé, pour lui c’est un truc… Même pour les deux (Di Caprio et Scorcese, NDLR), ils étaient choqués.

    Mais tu avais dire pire que ça, tu avais dis “ You fucked my wife”. C’est à dire que nous ça nous fait rigoler, mais eux ils le comprennent en anglais. Et il y a plein de gens que ça  avait choqué.
    Oui mais ça c’est aussi la société dans laquelle on vit aujourd’hui, où on est pour le coup de moins en moins rock quoi, c’est qu’aujourd’hui on s’offusque de trucs complètement dingues même dans l’humour. Même chez les humoristes, il y a des trucs des fois qui étaient beaucoup plus trash avant et aujourd’hui on ne peut pas rire de tout, il faut faire attention, il y a certains sujets qu’il faut éviter. Alors je ne sais pas si c’est moi qui devient vieux…

    Comment est-ce qu’ils vous voient les gens en fait ?
    La plupart voient déjà Marion à Los Angeles, qui vit à Los Angeles, presque comme si je la louais un peu de temps en temps pour aller faire des tapis rouges avec elle. C’est ce qui revient dans la bouche de certains journalistes, souvent de me demander, de me dire si je ne suis pas un peu jaloux, un peu triste, de voir que moi ça ne décolle pas trop…

    Les mecs osent parler comme ça ?
    Ouais on m’a déjà demandé “Mais vous, vous n’avez pas trop les boules de voir que Marion cartonne aux Etats-Unis, vous n’êtes pas trop jaloux de tout ça ?”

    Et tu réponds quoi ? “Tu n’as pas trop honte de poser ces questions ?”
    Bah non je ne vais pas jusque-là, mais je me marre. C’est pour ça aussi, qu’il y a Monsieur Cotillard dans le film, qu’on m’appelle Monsieur Cotillard, que c’est elle qui ramène le César à la maison, et pas moi. C’est une manière de m’amuser un peu, c’est à dire qu’on s’est suffisamment amusé de notre histoire à tous les deux pour qu’un moment j’ai le droit de le faire moi-même, quoi.

    Tu t’es moqué d’elle quand tout le monde s’est moqué d’elle sur la mort de Batman ou pas ?
    Oui je me suis moqué d’elle, après je me suis moqué d’elle mais en même temps elle était aussi désolé que moi sur le truc, c’est pour ça que j’ai eu un moment eu envie de la défendre un peu, d’ailleurs dans le film il y avait un moment mais je l’ai coupé parce que je me suis dis qu’on en a ras le cul de cette histoire ça sert à rien de …

    Où tu faisais la mort de Batman ?
    Ouais elle refaisait la mort de Batman et je lui donnais des notes en fait, elle le faisait dans le lit avant Céline Dion en fait elle fait “allez Batman test” et puis elle fait le truc et puis je lui disais 14 puis elle me dit “putain t’es chié ça vaut au moins un 16 et tout”. Ce que j’avais dit à l’époque et je t’avais expliqué c’est que quand il y a un truc comme ça dans un film c’est pas la faute de l’acteur, si elle mauvaise tout le film, on se dit “bon il y a un problème”, mais si elle est mauvaise dans une scène c’est au metteur en scène de ne pas choisir la bonne prise.

    Dans “Rock’n Roll” tu te moques des Oscars et des Césars, quand Marion répète un rôle, on ne va pas raconter l’histoire du film, mais elle t’explique que pour avoir une récompense il faut soit être handicapé soit avoir un accent.
    Ouais pour elle un bon rôle c’est ça, c’est soit un handicap soit un accent et là en l’occurence elle travaille un accent pour le film de Dolan,dans le film, et l’idée c’était aussi d’égratigner aussi un peu Marion et de se moquer d’elle, et d’aller dans un truc de montrer à quel point elle pouvait rentrer vraiment dans un personnage, un personnage quand elle le préparait et que ça pouvait aller loin parce que je raconte ça dans le film, mais j’ai vu des trucs tout aussi barges, c’est à dire que je l’ai quand même vue un jour, elle était à la maison en train de jouer aux petites voitures avec sa coach en anglais en train de faire “Brrrroum”, avec des voitures Majorette, et là tu te poses des question quand même, et donc là ils t’expliquent que c’est pour le “r”, pour travailler le “r”, la décontraction de la bouche et tout ça. T’as beau leur dire “Mais vous pouvez pas faire ça assis normalement sans voiture ?”, non c’est le délire du truc.

    Entre “Les petits mouchoirs” et “Rock’n Roll” ? C’est quoi le film le plus à Césars ?
    Je pense que c’est “Rock’n Roll”, je pense que c’est “Rock’n Roll” dans son propos en fait, dans ce que ça raconte par rapport à l’époque dans laquelle on est aujourd’hui. “Les petits mouchoirs”, c’est un film qui est un peu bâtard parce que en fait c’est un film qui est parti d’un sentiment de la perte d’un pote dans un accident de moto, et qui m’as inspiré le film et dans lequel j’ai voulu mettre du drôle. Et finalement le film se cherche un peu là dedans, c’est à dire qu’on est un peu perdus entre le rire et puis cette émotion que moi aujourd’hui je n’accepte plus parce que je la trouve hyper impudique. J’ai beaucoup d’affection pour le film dans son humour, dans les scènes comiques, mais dans les scènes d’émotion aujourd’hui c’est un fond aujourd’hui j’ai beaucoup de mal par rapport à ça.

    Mais tu sais que moi j’ai un pote qui a tej sa meuf parce qu’elle lui a dit “t’es une belle personne”… Vraiment, il m’a dit “non mais mais moi je peux pas rester avec elle, elle m’a fait une petit mouchoir”…
    Mais je comprends hein, je comprends que ça agace.

    Ce que je voulais dire c’est que moi vraiment les comédies françaises j’ai du mal mais c’est la comédie qui m’a fait le plus rire pour l’instant.
    Merci beaucoup.

    Une dernière question, et ça va te parler : C’est quoi ta définition d’une clique ?
    D’une clique ?

    Qu’est ce qui t’est venu en tête ?
    Une expression de ieuv’…

    Cinéma Clique Guillaume Canet

    Commentaires
    Newsletter