Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Benoît Lecomte va traverser l’Océan Pacifique (et le continent de plastique) à la nage

    The Longest Swim : Benoît Lecompte, 50 ans, est parti aujourd’hui de Tokyo avec pour objectif de nager jusqu’à San Francisco, soit près de 8 900 kilomètres (!) Il va traverser le continent de déchets plastique qu’on retrouve au beau milieu de l’Océan Pacifique…

    8 900 kilomètres séparent donc son point de départ et son arrivée : à raison de huit heures de nage par jour, et en utilisant la puissance des courants, le Français espère arriver à destination dans six mois.

    La nuit, il se reposera à bord du bateau qui l’accompagne dans ce périple, durant lequel il va traverser « la soupe de plastique ». Ce qu’on appelle également le « septième continent » n’est autre qu’un amas de déchets plastique au milieu de l’Océan Pacifique qui ferait entre trois et six fois la taille de la France… Nous vous en parlions la semaine dernière, quand la Commission européenne a décidé de mettre en place des mesures restrictives sur l’utilisation de plastique.


    Photo : NOAA Pacific Islands Fisheries Science Center

    Le top départ a donc été lancé aujourd’hui, à l’occasion de la Journée Mondiale pour l’Environnement placée sous le signe (vous l’aurez deviné) de la pollution plastique. Durant son voyage, le nageur et ses équipes vont, chaque jour, prélever des échantillons d’eau et de poissons pour évaluer la quantité de micro-plastiques qu’ils contiennent. Ces minuscules particules sont la face immergée de l’iceberg, la pollution « invisible », qui représentent pourtant la plus grande partie des douze millions de tonnes de plastique qui finissent dans nos océans chaque année.

    Une belle initiative qui permettra à des scientifiques du monde entier d’étudier de plus près la « soupe de plastique » et qui rappelle que face à l’urgence environnementale, nous sommes tous dans le même bateau (n’en déplaise à Donald Trump).

    Image à la une : Benoît Lecomte par Martin BUREAU / AFP

    Société Benoit Lecomte Déchets

    Commentaires
    Newsletter