Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    VIDÉO : un programme web envoie 3 jeunes blogueurs mode dans une usine de confection textile au Cambodge…

    Ils sont jeunes, ils sont beaux, et ils vont s'en prendre plein la figure.

    Le pitch fait saliver : 3 jeunes blogueurs mode norvégiens se retrouvent au Cambodge, plongés pendant un mois dans la peau de travailleurs de l’industrie textile.
    Une caméra suit leurs aventures sur 5 épisodes de 10 minutes environ.
    On les retrouve alors attablés devant une machine à coudre, dormant par terre chez l’habitant, perdus au supermarché… dans le jus, en somme.

    Ce qui commence alors comme une vraie télé-réalité de situation grotesque, où l’on plonge un caractère particulier dans un contexte qui lui est totalement étranger (et qui du coup peut s’avérer très drôle), change très rapidement de ton et est bientôt rattrapé par une réalité catastrophique.

    La petite blonde à convictions, Anniken, passe de : « C’est dur, OK, mais au moins ils ont du travail…. » pour, quelques jours plus tard, finir en larmes :

    « Je n’aurais jamais cru ça possible, ils ne se rendent pas compte à quel point ils n’ont rien ! ».

    La petite brune pétillante, Frida, réalise qu’en gagnant 3 euros par jour il faut choisir entre s’acheter une brosse à dents ou un morceau de poulet…
    Quant au beau mec plein d’aplomb, Ludvig, il comprend d’une toute autre façon la valeur de l’argent et va jusqu’à se faire tatouer le slogan phare de toutes les manifestations locales : « We need $160. » , le salaire moyen étant de seulement 100$/mois…

    Ce qui aurait pu être un programme de très mauvais goût s’avère ainsi assez malin.
    Mieux qu’un énième reportage larmoyant sur les conditions affligeantes des travailleurs – ici cambodgiens mais nombreux sont les pays dans lesquels ils se passent exactement la même chose – le programme « SweatShop Dead Cheap Fashion » utilise la puissance du prisme « blog mode », séduisant, tendance et glamour à souhaits, pour faire passer le message et sensibiliser son jeune public.

    Et maintenant qu’ils savent tout ça, il se passe quoi ?
    Comme le renseigne très bien l’édition week-end du magazine Le Vif, cette expérience pourrait s’avérer importante pour toute la Norvège :

    « Après la diffusion de cette série, le débat autour de l’exploitation d’une main-d’oeuvre bon marché et de ses conditions de travail a été lancé. Anniken a notamment critiqué la position d’Aftenposten, journal diffusant la série via leur site web, qui refusait de montrer les conditions de travail dans les usines produisant pour H&M. Avec Frida, elle est allée à la rencontre des dirigeants de l’entreprise suédoise, afin de faire pression sur H&M pour qu’ils s’engagent à améliorer les conditions de travail des travailleurs du textile. Le travail dans les usines de textile a également été introduit comme sujet au Parlement norvégien et ce thème est devenu d’intérêt international. »

    Capture d’écran 2015-01-20 à 10.50.22 Capture d’écran 2015-01-20 à 10.51.46 Capture d’écran 2015-01-20 à 10.52.38 Capture d’écran 2015-01-20 à 10.59.38 Capture d’écran 2015-01-20 à 11.01.30 Capture d’écran 2015-01-20 à 11.02.08 Capture d’écran 2015-01-20 à 11.05.25 Capture d’écran 2015-01-20 à 11.07.57Capture d’écran 2015-01-20 à 11.26.58 Capture d’écran 2015-01-20 à 11.29.56 Capture d’écran 2015-01-20 à 11.30.38 Capture d’écran 2015-01-20 à 11.34.39 Capture d’écran 2015-01-20 à 11.36.46 Capture d’écran 2015-01-20 à 11.37.04 Capture d’écran 2015-01-20 à 11.38.00  Capture d’écran 2015-01-20 à 11.42.23Capture d’écran 2015-01-20 à 11.42.52

    Capture d’écran 2015-01-20 à 11.53.24Capture d’écran 2015-01-20 à 11.57.18  Capture d’écran 2015-01-20 à 11.59.06  Capture d’écran 2015-01-20 à 12.01.07 Capture d’écran 2015-01-20 à 12.01.24   Capture d’écran 2015-01-20 à 12.04.11 Capture d’écran 2015-01-20 à 12.04.37 Capture d’écran 2015-01-20 à 12.05.20 Capture d’écran 2015-01-20 à 12.05.49 Capture d’écran 2015-01-20 à 12.06.22 Capture d’écran 2015-01-20 à 12.09.33 Capture d’écran 2015-01-20 à 12.10.46

    Tous les épisodes sous-titrés en anglais, ici.

    Société Cambodge Mode

    Commentaires
    Newsletter