Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Mieux que Tinder : l’arbre à petites annonces allemand

    Il est un arbre, en Allemagne, qui possède son propre code postal. Depuis des décennies, on l’utilise comme une boîte aux lettres à petites annonces amoureuses. Celui qui cherche un partenaire gravit une échelle et fouille l’écorce, où des lettres sont déposées.

    Si l’une d’elles lui convient, l’intéressé peut y répondre.. et, qui sait, rencontrer l’âme-soeur. Sinon, les missives retournent à leur arbre, dans l’espoir de trouver preneur. À la fin du 19e siècle, un couple utilisait le vieux chêne comme cachette, pour échanger des billets doux en secret – avant de s’unir sous ses feuilles, en 1891. Avec le bouche-à-oreille et les années, la pratique s’est répandue et les lettres ont afflué. La journaliste Claudia Bracholdt consacre un court documentaire, repéré par The Atlantic, à cette jolie histoire. Son fil directeur : le récit de Karl Heinz Martens, postier officiel de l’arbre désormais à la retraite, qui a lui-même trouvé l’amour entre les branches du chêne. Un ancêtre de Tinder, donc. Mais version artisanale, écolo… et surtout romantique.

     

    Société Allemagne Tinder

    Commentaires
    Newsletter