Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Affaire Adama Traoré : des milliers de personnes témoignent leur soutien sur Twitter

    Mercredi 23 novembre, deux des frères d’Adama Traoré, Youssouf et Bagui Traoré, ont été placés en détention provisoire jusqu’à leur procès qui devrait se tenir le 14 décembre. Cette décision, requise par le parquet puis confirmée par le tribunal de Pontoise, est jugée « sévère » et « incompréhensible » par MYassine Bouzrou, l’avocat de la famille.

    Les deux frères d’Adama Traoré, mort dans des circonstances troubles en juillet dernier lors de son interpellation par les gendarmes, sont mis en examen pour des faits d’outrage et de violences contre plusieurs agents dépositaires de l’autorité publique. Le jour précédent, mardi 22 novembre, ils avaient été placés en garde à vue pour les mêmes motifs.

    Les plaintes contre eux, déposées par aux moins six membres des forces de l’ordre, font suite aux incidents de Beaumont-sur-Oise (95) qui ont suivi les deux annulations successives du conseil municipal, les 17 et 22 novembre. L’assemblée doit débattre de la proposition de la maire de Beaumont-sur-Oise, Nathalie Groux (UDI), qui a porté plainte en diffamation contre la soeur d’Adama Traoré, Assa, suite à ses propos dans le Gros Journal de Mouloud Achour, sur Canal +. Elle demande à ce titre 30 000 euros à la ville, qui serviront à couvrir ses frais de justice et de protection personnelle.

    Mercredi soir, juste après la décision du tribunal, un hashtag de soutien, #JesoutienslafamilleTraoré, a été lancé sur Twitter par le photoreporter Nnoman une proche de l’affaire. Depuis, plus de 13 000 personnes l’ont utilisé, générant plus de 34 000 occurences et plusieurs millions de vues de ce hashtag selon la plateforme statistique Wayin. Dans la nuit, il a fini par occulter le match de football PSG-Arsenal de la Ligue des Champions, devenant n°1 des « Trending Topics » en France, la liste des sujets les plus discutés de Twitter.

    Les tweets #JesoutienslafamilleTraoré sont presque exclusivement postés depuis la France (98%). Mais depuis la nuit dernière, l’intérêt pour ce sujet s’élargit à l’international, en témoigne la création du hashtag #HisNameWasAdama qui a généré 2 000 tweets depuis quelques heures.

    Les soutiens à la famille Traoré comptent, sur Twitter, plusieurs figures publiques. En première ligne : des artistes (Médine, Nekfeu, Tiers Monde, Black M, le réalisateur Matthieu Kassovitz…), des personnalités du petit écran (Raphal Yem, Mouloud Achour – directeur de la rédaction de Clique TV -, Sebastien-Abdelhamid, chroniqueur du Gros Journal) ou Julien Salingue, docteur en science politique et co-animateur du site de veille sur les médias Acrimed. L’artiste Christine and The Queens, qui vient d’être nommée « Française la plus influente du monde » par Vanity Fair, a également partagé sur Twitter une vidéo qui récapitule l’affaire.

    Les discussions autour de l’affaire Adama Traoré utilisent également le hashtag #JusticePourAdama. Celui-ci a généré 19 000 tweets ces 30 derniers jours ; lancé par des soutiens de la famille, il est également repris par des comptes qui soutiennent les forces de l’ordre dans ce dossier.

    Voir la conférence de presse d’Assa Traoré, le 22 novembre :

    *Edit du 29 novembre : le hashtag #jesoutienslafamilleTraoré a été lancé par le photoreporter Nnoman, et non Sihame Assbague, militante et proche de la famille, comme écrit précédemment.

    Photographie à la une © Charlotte Vautier

    Société #jesoutienslafamilletraore Adama Traoré

    Commentaires
    Laura Aronica
    Rédactrice en chef adjointe
    Voir tous ses billets
    Newsletter