Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat
    Yasiin Bey

    Le message de Yasiin Bey, retenu en Afrique du Sud

    Yasiin Bey, auparavant connu sous le pseudo de Mos Def, a enfin donné de ses nouvelles. Et c’est via le compte twitter et le site de son ami Kanye West. Ce dernier a posté « un message de la part de Yasiin Bey » tard dans la soirée. Un enregistrement audio dans lequel l’artiste s’adresse à ses fans et au gouvernement sud-africain, qui le retient depuis une semaine.

    L’affaire commence jeudi dernier, le 15 janvier, à l’aéroport de Cape Town, en Afrique du Sud. Yasiin Bey essaie de quitter le pays, où il résidait avec sa famille. Seulement son passeport est jugé « frauduleux », et il est arrêté. L’artiste a présenté un « passeport mondial » comme il l’explique lui-même dans son message. Ce n’est pas la première fois que Yasiin Bey doit faire face à des problèmes de papiers : en 2014, il avait dû annuler des concerts aux États-Unis pour régulariser sa situation.

    Yasiin Bey commence son message par un freestyle, « No More Parties in SA », clin d’oeil au dernier morceau de Kanye West.

    « I commited no crime, why the state is wasting my time » (en VF : « Je n’ai commis aucun crime, pourquoi l’état me gâche mon temps ») lâche le rappeur dans ce freestyle, visiblement épuisé. Il affirme ensuite disposer d’un passeport tout à fait en règles et que son arrestation est avant tout un geste politique. « Je ne suis pas un menteur » répète-t-il. Il en profite également pour placer des dédicaces à Kendrick Lamar, Madlib ou encore la Zulu Nation. Yasiin Bey conclut son message en annonçant un album pour cette année, le dernier avant de « se retirer de l’industrie de la musique« . Son cas devrait bientôt être jugé par une cour sud-africaine.

    Musique Afrique du Sud Kanye West

    Commentaires
    Newsletter