Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Le running, « sport national » chez les Hopis

    Dans les pays européens, le running est à la mode. Mais pour d'autres, la course relève d'une tradition ancestrale.

    John Branch, journaliste au New York Times, s’est intéressé aux Hopis, une branche du groupe amérindien des Pueblos d’Amérique du Nord, et à leur tradition du running. Pour cela, il s’est immergé dans un petit village du nom d’Oraibi, dans le nord-est de l’Arizona, dans la région aride des Four Corners. Chaque automne, une centaine d’hommes s’y rassemble, afin de participer à une grande course traditionnelle d’endurance. « Les Hopis ont la course dans le sang », explique Juwan Nuvayovka, un ancien coureur du nord de l’Arizona. Comme le football pourrait l’être pour l’Italie ou la France, le running est une sorte de sport national pour les Hopis, qui possèdent plusieurs grandes équipes de cross et courent aussi bien des marathons que de très courtes distances. Au XVIIIe siècle, courir était avant tout une façon de s’envoyer des messages entre les villages. Le journaliste suit l’équipe de cross du lycée Hopi, symbole de cet héritage, dans un reportage émouvant à lire ici.

    Société Hopis New York Times

    Commentaires
    Newsletter