Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Le premier point d’accès public au Wifi ouvre à Cuba

    Presque trois mois après le dégel des relations entre les Etats-Unis et le régime communiste de Cuba, les premiers effets se font sentir. Pour la première fois, un signal wifi public et gratuit est accessible sur l’île, ouvrant à quiconque doté d’un ordinateur ou d’un smartphone les portes des vidéos de chats et des Tumblr rigolos sur Jean-Luc Mélenchon. Espérons que François Hollande n’ait pas à faire la file d’attente pour checker ses mails le 11 mai, lors de sa visite sur l’île.

    C’est un centre culturel de La Havane, la capitale cubaine, qui a mis en place récemment cette connexion. Pour les déjà très nombreux visiteurs du lieu, cette nouveauté est un bouleversement, dans un pays où une connexion internet peut coûter plusieurs centaines d’euros par mois. Selon le site Cubanet, il faudrait travailler une semaine au salaire moyen local pour se payer une heure de connexion dans un cybercafé. L’agence d’infos américaine Associated Press décrit ainsi le cas d’un Cubain de 20 ans qui a pu, grâce au chat vidéo de ce nouveau réseau wifi, voir son père exilé aux Etats-Unis pour la première fois de sa vie.

    En supposant que cette initiative fera des petits, l’accès à internet – et même au téléphone vers les Etats-Unis – pour le plus grand nombre pourrait permettre de rétablir les ponts entre les familles séparées. Avec deux millions d’habitants d’origine cubaine sur leur territoire, le géant voisin maintient un embargo sur Cuba depuis plus d’un demi-siècle.

    Société Cuba Wifi

    Commentaires
    Newsletter