Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Le mot « menstruations » indésirable dans les pubs du métro de New York

    Tout le monde a déjà vu dans le métro des publicités avec des femmes ne portant rien d’autre que de la lingerie ou exhibant carrément leur poitrine. Pourtant, rien de choquant là-dedans a priori. Alors pourquoi ne pourrait-on pas voir une femme en tee-shirt et culotte ?

    Et bien voilà, ça passe…tant qu’il n’y a pas inscrit le mot « règles ». La société THINX  a crée une marque de sous-vêtements adaptés aux menstruations des femmes. Le mois dernier, la compagnie a lancé une campagne de publicité dans le métro new-yorkais. Seulement voilà, la firme Outfront Media, qui gère les espaces publicitaires du métro, a renvoyé à THINX ses panneaux publicitaires. On y voyait une femme, type madame tout le monde, prendre la pause en débardeur, col roulé, et culotte.

    Lundi 19 octobre, la PDG de THINX, Miki Agrawal, reçu un email de la part de Outfront Media expliquant que la mannequin « était un peu trop dénudée ». Comme l’explique Slate.com, Miki Agrawal interprète cette réaction par l’absence de femmes au sein de l’équipe dirigeante de Outfront Media, puisque cinq des sept membres sont des hommes. La société en charge des espaces publicitaires lui aurait indiqué qu’il serait préférable que l’affiche représente le sous-vêtement seul, et non pas porté par un mannequin. Lorsque Miki Agrawal a dénoncé l’hypocrisie de cette réaction, on lui a répondu qu’il ne fallait pas en faire… « une histoire de femmes ».

    Société THINX

    Commentaires
    Fanny Marlier
    Journaliste
    Voir tous ses billets
    Newsletter