Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Jackie Chan reçoit un Oscar d’honneur : voici ses 6 meilleurs combats

    Pour couronner l’ensemble de sa carrière et sa contribution exceptionnelle au cinéma, Jackie Chan reçoit ce 12 novembre un Oscar d’honneur de l’Académie des Arts et Sciences du Cinéma. Il lui sera décerné lors de la cérémonie des Governors Awards – qui, contrairement à celle des Oscars, n’est pas télévisée, ce qui explique sa popularité moindre.

    Recevoir un Oscar d’honneur constitue néanmoins l’une des récompenses les plus prestigieuses du cinéma. Le premier a été décerné à Charlie Chaplin en 1929, et on se réjouira de noter que Chan est le premier acteur chinois à recevoir la récompense, d’autant que la comédie et l’action sont des genres sous-représentés aux Oscars.

    À 62 ans, avec plus de 150 films tournés en Chine et à Hollywood, Jackie Chan est connu dans le monde entier pour ses cascades qui ont nourri l’imaginaire de plusieurs générations. La présidente de l’Académie, Cheryl Boone Isaacs, a qualifié l’acteur de « véritable pionnier et légende dans son domaine ». Deuxième acteur le mieux payé selon le classement Forbes 2016, il jouit d’une popularité mondiale sans précédent, tout juste été entachée par son implication dans l’affaire des Panama Papers en avril dernier.

    En guise de rétrospective de sa carrière, voici une sélection (absolument subjective) de ses meilleures scènes :

    Police Story (1985) – Le centre commercial
    En plus d’être acteur, Jackie Chan est aussi metteur en scène, notamment sur ce film. C’est certainement pour cela qu’il a pris la décision, après plusieurs essais non concluants, de descendre une longue barre de métal lui-même, à laquelle il a fait ajouter des guirlandes électriques. Mauvais calcul : les guirlandes cassent et le brûlent au troisième degré aux mains et au visage, au point de nécessiter plusieurs semaines de rétablissement. Jackie considère que ce n’est qu’un faible prix à payer : la durée une période d’hospitalisation n’est rien par rapport à la durée de vie d’un film, surtout si les cascades sont hallucinantes.

    Drunken Master II (1994) – La technique de l’homme ivre
    La scène finale de cet immense classique popularise une technique qui vous évoquera les fins de soirée typiques des boîtes de nuit estivales : le kung-fu de l’homme ivre. Avec cette séquence, Chan emmène l’action brute et la comédie slapstick à des hauteurs insoupçonnées. C’est à partir de ce moment qu’il cimente sa place au sommet du cinéma d’action pour de nombreuses années.

    City Hunter (1993) – La borne d’arcade
    Cette adaptation live du manga Nicky Larson contient une scène qui a mis en PLS tous les ados des années 90 : après avoir percuté une borne d’arcade, Jackie se transforme en personnages de Street Fighter 2. Vingt ans qu’on la regarde en boucle, et on ne s’en lasse toujours pas.

    First Strike (1997) – L’échelle
    L’une des caractéristiques du style Jackie Chan, c’est d’utiliser des accessoires surprenants au milieu de combats archi-chorégraphiés. Dans Contre-Attaque, le héros se retrouve à défoncer ses adversaires avec une table, un balai, une tête de dragon et, surtout, une… échelle.

    Karaté Kid (2010) – Le sauvetage
    Il faut s’y résigner : l’acteur a désormais l’âge d’être grand-père, même s’il est toujours aussi vif. Dans ce remake du film de 1984, Chan incarne un maître d’arts martiaux qui vient au secours de Jaden Smith, jeune victime de harcèlement scolaire. La scène où il dévoile ses techniques est maligne : un expert en kung-fu ne pouvant moralement pas tabasser une bande de gamins, Jackie Chan neutralise les ennemis du héros sans jamais les frapper directement. Le spectateur est rassuré, sans ressentir aucune culpabilité.

    Chinese Zodiac (2012) – L’armure
    Présenté comme le dernier long métrage de sa carrière – Jackie Chan se déclare à l’époque « très fatigué » – Chinese Zodiac est un reboot de ses films Armour of God 1 et 2, grands succès de ses débuts. Forcément, tout part dans la surenchère : le héros se retrouve avec une armure dotée de roulettes, ce qui permet une course-poursuite rocambolesque et combat routier à haute vitesse (?!). Un sommet de délire et d’imagination.

    BONUS : le dessin animé Jackie Chan
    Au somme de sa popularité, l’acteur devient le héros d’une série animée pour enfants en 2000. La saga durera cinq saisons et laissera des souvenis épiques (et émus) à toute une génération. Pour le plaisir, voici le S01E01.


    Jackie Chan 1×01 par moketo-bleach

     

    Photo à la une : China Film Group

    Cinéma Governors Awards Jackie Chan

    Commentaires
    Newsletter