Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Diversité et discours engagés : ce qu’il faut retenir des Emmy Awards

    Cette année encore, la cérémonie des Emmy Awards a livré son lot de discours engagés. Parmi eux, celui de Nicole Kidman a marqué les spectateurs puisqu’elle a parlé d’un sujet qui touche 30% des femmes dans le monde (selon l’OMS) : les violences conjugales.

    C’est lors de son discours d’acceptation pour le rôle de Meilleure Actrice dans une Mini-série que Nicole Kidman a posé sa pierre à l’édifice de la lutte contre les violences conjugales. La série en question, réalisée par David E. Kelley, se nomme Big Little Lies et s’est penchée sur ce fléau en trois saisons.

    Si vous ne connaissez pas l’histoire : Big Little Lies suit trois jeunes femmes qui se lient d’amitié en amenant leurs enfants à l’école, et qui semblent toutes incarner le bonheur et la stabilité familiale. Mais derrière les apparences se cache une vérité bien plus sombre. Celeste Wright, jouée par Nicole Kidman, est violemment battue par son mari, incarné par Alexander Skarsgård, lui aussi distingué dimanche dernier pour le Meilleur Second Rôle dans cette série.

    La bande-annonce de « Big Little Lies ».

    Nicole Kidman a rendu hommage à ses deux filles, Sunny et Faith, et à son mari, le chanteur Keith Urban. Elle a promis que la statuette qu’elle a reçue trouvera une place sur les étagères de la chambre de ses filles pour leur rappeler « qu’à chaque fois que maman ne nous a pas bordées avant de dormir, c’est pour ça« . Elle continue : « je veux qu’elles sachent que parfois, lorsque vous êtes acteur, vous avez l’occasion d’apporter un message plus large et ceci est leur contribution et votre contribution« .

    « Nous avons braqué les projecteurs sur les violences conjugales« , explique l’actrice, « c’est un fléau compliqué et insidieux. Il est beaucoup plus présent que ce que l’on ne veut bien penser. Il est entouré de honte et de secrets, et en me permettant de recevoir ce prix, vous le révélez d’autant plus« .

    Reese Witherspoon, la deuxième actrice et co-productrice de Big Little Lies, a elle aussi pu monter sur scène avec le réalisateur et les acteurs pour recevoir le prix de la Meilleure Mini-série. Les larmes aux yeux, elle s’est réjouie d’une « année incroyable pour les femmes qui prennent le contrôle de leur propre histoire« .

    Il est vrai que l’année 2017 aura été riche en avancées féministes. Une autre série qui traite des violences faites aux femmes a triomphé lors de cette cérémonie. Il s’agit de La servante écarlate (The Handmaid’s Tale), un thriller d’anticipation diffusé sur la plateforme Hulu qui dépeint un futur apocalyptique dans lequel la religion a pris le pouvoir et utilise les quelques rares femmes fertiles comme des objets sexuels. La servante écarlate a gagné l’Emmy de la Meilleure Série Dramatique et son actrice principale, Elisabeth Moss, celui de la Meilleure Actrice Dramatique.

    La bande-annonce de « La servante écarlate ».

    Les premières fois

    Il faut également saluer le caractère très mixte de cette cérémonie 2017. De nombreux prix ont connu une première fois dimanche. C’est le cas, par exemple, du prix du Meilleur Scénario Humoristique, qui a été décerné pour la première fois à une femme afro-américaine – et lesbienne : Lena Waithe, pour la série Master of None. Elle l’a partagé avec Aziz Ansari, acteur principal et co-réalisateur de la série.

    C’est la deuxième fois que la série Master of None est récompensée aux Emmy Awards. L’année dernière, Aziz Ansari était allé récupérer son prix aux côtés du scénariste Alan Yang qui en avait profité pour dénoncer le manque d’acteurs asiatiques à Hollywood. Cette année, c’est Lena Waithe qui se trouve devant le micro et qui parle de sa situation de scénariste lesbienne et afro-américaine. Elle raconte :

    « Ma famille LGBQTIA, je vois chacun d’entre vous. Ces choses qui rendent différents – ce sont nos super-pouvoirs. Tous les jours, vous franchissez votre porte et vous mettez votre cape imaginaire pour aller conquérir le monde dehors… parce que le monde ne serait pas aussi beau sans nous. Et pour tous ceux ici qui nous montrent autant d’amour pour cet épisode, merci d’avoir fait confiance à un petit gars Indien de Caroline du Sud et une petite queer noire du Sud de Chicago ».

    Le discours de Lena Waithe lors des Emmy Awards 2017

    Aziz Ansari et Lena Waithe avec leur prix pour le Meilleure Scénarion pour une Série Humoristique lors des Emmy Awards à Los Angeles © RALSTON/AFP/Getty Images

    Donald Glover est également le premier Afro-américain à remporter le prix de la Meilleure Réalisation d’un Épisode de Comédie pour la série Atlanta – dont vous pouvez lire notre revue en cliquant sur ce lien. Il a d’ailleurs profité de ce moment pour teaser un projet de mixtape prévu depuis longtemps avec Chance The Rapper. Enfin, Riz Ahmed devient le premier acteur masculin asiatique à remporter un Emmy pour sa performance dans The Night Of.

    Tous les prix des Emmy Awards 2017 :

    Meilleure Série Dramatique : The Handmaid’s Tale.

    Meilleure Comédie : Veep

    Meilleur Mini-Série : Big Little Lies

    Meilleure actrice dans une série dramatique : Elisabeth Moss, The Handmaid’s Tale

    Meilleur acteur dans une série dramatique : Sterling K. Brown, This Is Us

    Meilleure actrice secondaire dans une série dramatique : Ann Dowd, The Handmaid’s Tale

    Meilleur acteur secondaire dans une série dramatique : John Lithgow, The Crown

    Meilleure actrice dans une comédie : Julia Louis-Dreyfus, Veep

    Meilleur acteur dans une comédie : Donald Glover, Atlanta

    Meilleure actrice secondaire dans une comédie : Kate McKinnon, Saturday Night Live

    Meilleur acteur secondaire dans une comédie : Alec Baldwin, Saturday Night Live

    Meilleure actrice dans une mini-série : Nicole Kidman, Big Little Lies

    Meilleur acteur dans une mini-série : Riz Ahmed, The Night Of

    Meilleure actrice secondaire dans une mini-série : Laura Dern, Big Little Lies

    Meilleur acteur secondaire dans une mini-série : Alexander Skarsgard, Big Little Lies

    Meilleure réalisation d’un épisode de comédie : Donald Glover, Atlanta

    Meilleure réalisation d’un épisode dramatique : Reed Morano, The Handmaid’s Tale

    Meilleure réalisation d’une mini-série : Jean-Marc Vallee, Big Little Lies

    Meilleure scénario dans une comédie : Aziz Ansari et Lena Waithe, Master of None

    Meilleure scénario dans une série dramatique : Bruce Miller, The Handmaid’s Tale

    Meilleure scénario dans une mini-série ou un téléfilm : Charlie Brooker, Black Mirror: San Junipero

    Photographie à la Une : Nicole Kidman lors de la cérémonie des Emmy Awards 2017 à Los Angeles © Invision/AP/REX/Shutterstock

    Cinéma Emmy Awards Nicole Kidman

    Commentaires
    Newsletter