Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    HAPPI : l’association qui veut diffuser les matchs de la Coupe du Monde de football dans des villages sans électricité au Sénégal

    L’association HAPPI, à l’occasion de la Coupe du monde FIFA 2018, a lancé le projet #LightsOnSenegal : Mobile World Cup. Leur objectif : diffuser les matchs dans des villages sénégalais n’ayant pas accès à l’électricité.

    Le football est – pour beaucoup – le langage le plus parlé à travers le monde. C’est de ce constat que sont partis les fondateurs de l’association HAPPI, un groupe de jeunes passionnés de sport, en montant leur projet. A l’approche de l’une des plus grandes compétitions sportives du monde, les membres du collectif se sont lancés un pari : donner à ceux qui n’en ont pas, un accès à l’événement.

    Entre le 15 et le 30 juin, à bord de leur camion (et équipés de générateurs) HAPPI va sillonner la région de Casamance, au sud du pays, pour y diffuser les matchs de qualification de l’équipe nationale sur écrans géants. On a voulu en savoir plus…

    Clique : Pourquoi le Sénégal ?
    HAPPI : Déjà, parce que c’est un des seuls pays d’Afrique subsaharienne qui soit qualifié pour la Coupe du monde, nous explique Tarik Gahlouz, un des fondateurs de HAPPI.
    Clique : Vous ne prévoyez que les matchs de poule… Vous ne croyez pas en la victoire du Sénégal ?
    – On reste jusqu’aux huitièmes de finale, au cas où… »  (rires)

    L’association a lancé une campagne de crowdfunding pour financer son projet pour la Coupe du monde, mais prévoit d’ores et déjà une deuxième phase. Elle débutera après la fin de la Coupe du monde et aura pour but de distribuer du matériel d’électrification à énergie solaire dans les villages, des « kits solaires ».

    « On n’a pas envie d’agir comme des néocolonialistes, c’est pour ça qu’on s’est associés avec l’association franco-sénégalaise Futur au Présent. C’est eux qui mettront en œuvre cette deuxième phase du projet. Ils se chargeront de l’installation et du suivi des infrastructures » nous explique Tarik.

    Une volonté donc de fournir un accès à l’électricité dans certains villages isolés et d’alerter sur la problématique à travers des événements sportifs d’envergure. Mais HAPPI entend étendre son action à d’autres zones, pays et problématiques :

    « Notre projet ne s’arrête pas à l’électrification et au Sénégal, on voit plus large pour l’avenir« , conclut Tarik.

    La cagnotte Ulule comptabilise à l’heure actuelle 64% des fonds nécessaires au lancement de la première phase : le départ, si tout se passe bien, est prévu le 14 juin, quelques jours avant le premier match du Sénégal. On pourra les suivre pendant leur séjour – caméra embarquée –  sur leurs différents sociaux.

    Vous pouvez retrouver l’actualité de HAPPI sur leur page Facebook, ou sur leur compte Instagram. Pour participer à la campagne de crowdfunding, rendez vous ici.

    Société Coupe du Monde 2018 Football

    Commentaires
    Newsletter