Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    David Cameron veut généraliser le “bracelet de sobriété”

    Pas d’incarcération, mais un “bracelet de sobriété” attaché à la cheville, qui teste la présence d’alcool dans la sueur de son porteur : c’est la condamnation qui attendra peut-être bientôt, au Royaume-Uni, les citoyens coupables d’un délit mineur lié à la consommation d’alcool, comme la conduite en état d’ivresse. Convaincu que le bracelet peut désengorger les prisons et limiter les récidives, le premier ministre britannique David Cameron annonce qu’il va généraliser le dispositif, déjà en test dans quelques villes. Il promet d’appliquer cette mesure rapidement – du moins, si son parti est reconduit au gouvernement l’année prochaine.

    Société Alcoolisme Politique

    Commentaires
    Laura Aronica
    Rédactrice en chef adjointe
    Voir tous ses billets
    Newsletter