Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    LE COURRIER DU SEAR : Quel rapport entre Omar Sy et Morsay ?

    Toutes les semaines, Sear partage sa sagesse, son savoir et répond aux internautes.
    Des questions profondes, des réponses en profondeur.
    Cette semaine : Quel rapport entre Omar Sy et Morsay ?

    QUEL RAPPORT ENTRE OMAR SY ET MORSAY ?
    Question posée par @SteakiToz sur Twitter

    Mon cher SteakiToz, mise à part ta trouvaille sur l’anagramme que l’on peut faire avec leur deux noms, et dont tu es surement très fier derrière ton ordi, ta question n’a pas grand intérêt tant ils n’ont pas grand chose à voir l’un avec l’autre.

    Cependant, après mure réflexion (5 secondes), on peut trouver certains points communs dans le parcours de ces deux vedettes.
    Tout d’abord ils ont tous les deux commencé leur fulgurante carrière au sein d’un duo comique, Omar avec Fred, et Morsay avec Zehef :

    a-SAV-OMAR-FRED-640x468

    MORSAY-ZEHEF

    Pour certains esprits chagrins ils sont aussi des exemples flagrants de ce que ma grande tante R. Camus et mon lointain cousin berbère E. Zemmour appellent  « Le Grand Remplacement », à savoir des « mauvais » arabes et noirs qui prennent, injustement, la place des « bons » français… Pourtant l’un et l’autre sont de gentils garçons ayant aidé les handicapés. Omar en poussant le fauteuil roulant de François Cluset, Morsay en filant un flingue à la rappeuse Lady Dielna au cas où on essayerait de lui voler les jantes de son fauteuil roulant :

    Intouchables-le-remake-se-precise

    lady dielna 2

    Pour ces bonnes actions ils ne seront pas récompensés à la même hauteur : Omar, lui, aura droit à un César (c’est comme les Oscars mais en plus cheap et chiant et avec pleins de gens que tu connais pas car personne va voir leurs films), tandis que Morsay se contentera des quelques milliers de clics sur le net.

    Ce qui nous amène à leur plus grand point commun : tous deux se sont illustrés comme d’excellents acteurs dans des films magnifiquement touchants traitant des difficultés de l’intégration : Omar dans « Intouchables » et Morsay dans « La Vengeance ».

    Moralité : en terme de popularité il vaut quand-même mieux être un noir jovial qu’un arabe belliqueux .

    Société Le Courrier Du Sear Morsay

    Commentaires
    Sear Get Busy
    Tête de con professionnel / Editorialiste à mi-temps / Mannequin bénévole pour FILA
    Voir tous ses billets
    Newsletter