Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Clique x Garry Kasparov

    Garry Kasparov, ou "l’homme qui a battu la machine", est considéré comme le meilleur joueur d’échec de tous les temps. En 1996, Garry Kasparov bat Deep Blue aux échecs, un superordinateur spécialisé dans le jeu d’échecs développé par IBM au début des années 90. Pour Clique, Mouloud Achour s’est entretenu avec le champion russe.

    Mouloud Achour compare Garry Kasparov aux rappeurs, sans cesse en  compétition. À la retraite, Garry Kasparov passe le plus clair de son temps à écrire et donner des discours afin de défendre cette lutte. Lors de cet interview, il revient aussi sur son sport et sa fondation, la Kasparov Chess Foundation.

    « C’est vous qui devriez vous inquiéter qu’un des pouvoirs émergeants de la politique française ait des points de vue très agressifs » affirme Garry Kasparov lorsque Mouloud Achour évoque le rapprochement entre Marine Le Pen et Vladimir Poutine.

    « S’il n’y avait pas Poutine, Daesh aurait pu être maîtrisé. Al-Qaïda et Daesh ne sont à la base que des groupuscules du terrorisme islamique. Mais avec l’environnement favorable, ils se sont développés et se sont répandus comme une épidémie. Malheureusement, Poutine entretient cet environnement. »

    Le champion du monde d’échecs donne également son avis à propos des musulmans et du Printemps arabe, et effectue un parallélisme sur son emprisonnement après sa rébellion face au régime russe. Il se livre à propos de cette expérience ainsi que sur son quotidien post-incarcération. Un mantra le guide en particulier. Il le tient, dit-il, de sa mère, et la partage avec Mouloud Achour :

    « Sans toi, qui d’autre? »

    Société Échecs Garry Kasparov

    Commentaires
    Newsletter