Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    La cabine téléphonique, cet objet d’avenir

    Avec l’avènement du smartphone, les cabines téléphoniques se meurent. Elles existent toujours, mais plus que des bornes de télécommunication, elles sont en train de devenir de désuets objets de curiosité.

    emplacement d'une cabine téléphonique en France

    En France, elles devraient être démantelées dès 2016. Mais deux villes des Etats-Unis ont décidé de ne pas s’en passer, chacune à leur façon.
    La première n’a pas le choix. C’est Green Bank, un hameau d’une centaine d’habitants au milieu des Appalaches. Pas grand-chose à y voir : quelques maisons, trois églises… et deux cabines téléphoniques qui fonctionnent avec des pièces, pittoresques pour nous, mais extrêmement précieuses pour les habitants. Car Green Bank, c’est peut-être le dernier endroit au monde où les annuaires sont toujours à la mode : le téléphone portable y est prohibé dans un rayon de 150 kilomètres.
    En fait, la ville abrite un gigantesque radiotéléscope qui ausculte les étoiles. Pas question de brouiller son signal avec des ondes quelles qu’elle soient, elle est donc en « zone blanche », sans réseau, sans wifi. Forcée d’abandonner son iPhone 5 à l’entrée de la ville, la journaliste Fabienne Faur raconte pour le Making of de l’AFP, dans un article repéré par un journaliste de Télérama, son odyssée sympathique d’une journée à Green Bank, où l’on communique comme en 1992.

    cabine-telephonique-1955_m

    À l’autre extrême, New York. Embarrassée par ses cabines téléphoniques devenues quasi-muettes, la ville a décidé de s’en accommoder – et leur accorde même une nouvelle vie. Bientôt, elles se mueront en stations connectées, hybrides et ultramodernes, qui feront office de bornes wifi. C’est le site internet The Verge qui révèle le projet.
    La startup LinkNYC, à l’origine de l’initiative, explique qu’elle sera financée par la pub, diffusée sur de grands écrans publicitaires latéraux. Pas forcément agréable, mais gratuit pour les utilisateurs. Ces bornes d’un nouveau genre pourront aussi recharger les smartphones, comme dans certaines cabines rouges de Londres, qui retrouvent, elles aussi, une nouvelle vie – et même servir de point d’information interactif pour les passants, grâce à un écran tactile. Et pour ne rien gâcher, bonne nouvelle : on pourra toujours appeler avec.

    cabine téléphonique du futur NYCCabine tel Capture ok-d’ecran-2014-11-19-a-10.29.231 copie

    Société Smartphone Telephone

    Commentaires
    Laura Aronica
    Rédactrice en chef adjointe
    Voir tous ses billets
    Newsletter