Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Amazon porte plainte contre un millier d’auteurs de faux commentaires

    Le géant américain de la vente en ligne Amazon a attaqué en justice, vendredi 16 octobre, plus d’un millier d’internautes que la firme accuse de publier de faux commentaires sur son site moyennant rémunération.

    Dans sa plainte, Amazon reproche à ces internautes de mettre à mal sa réputation par des commentaires « mensongers et trompeurs ». « Ces critiques peuvent réellement menacer la confiance des consommateurs et la majeure partie des vendeurs et des industriels, et l’un après l’autre, ternir l’image de la marque » ajoute la firme.

    L’entreprise attaque alors 1114 internautes devant le tribunal de Seattle, comme l’explique le site BBC News.

    Les personnes mises en cause proposaient de déposer de faux avis pour 5 dollars (4,5 euros) seulement sur le site Fiverr.com. Amazon a détecté ces fraudes en achetant lui-même de faux commentaires sur ce site. L’entreprise a été alertée car des internautes utilisaient plusieurs faux profils Amazon avec une seule connexion internet.

    N’importe qui peut écrire sur n’importe quel objet sans que l’on puisse vérifier qu’ils aient réellement acheté le produit. Cependant, les termes et conditions d’Amazon interdissent spécifiquement les critiques laissées contre de l’argent. Espérons toutefois que ces poursuites n’arrêtent pas les gens d’écrire quelques évaluations juste pour rire…

    Société Amazon fraude

    Commentaires
    Newsletter