Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Affaire Adama Traoré : la maire veut porter plainte contre la famille suite à ses propos dans le Gros Journal

    Le 19 juillet dernier, jour de ses 24 ans, Adama Traoré mourait des suites d’un syndrôme d’asphyxie lors de son interpellation par des gendarmes à Beaumont-sur-Oise. Les circonstances troubles de son décès, qui font toujours l’objet d’une enquête, ont entraîné de nombreuses manifestations publiques mais n’avaient jamais suscité de réaction officielle (ni de participation) de la part de la maire de la ville. Jusqu’à aujourd’hui.

    Le 28 septembre, Mouloud Achour et la rédaction du Gros Journal (qui appartiennent au même groupe que Clique.tv) s’étaient rendus à Beaumont-sur-Oise pour donner la parole à Assa Traoré, soeur d’Adama. La mairie de la ville avait alors refusé à l’équipe l’autorisation d’installer son plateau sur place ; le tournage avait été effectué en caméra légère. Lors de cette émission, à (re)trouver ci-dessous, Assa Traoré regrettait l’absence de soutien des autorités. Elle déclarait :

    « Nous sommes des habitants de Beaumont depuis presque 30 ans, mais nous avons été traités comme des inconnus (…) Nous n’avons toujours pas eu de condoléances, nous avons des bâtons dans les roues depuis le début, dès qu’on veut mettre quelque chose en place. Donc la maire a choisi son camp et de quel côté elle se met, du côté des gendarmes. Ce qui veut dire du côté de la violence policière. »

    Suite à ces propos, Mme Nathalie Groux, maire UDI de Beaumont-sur-Oise, a mis à l’ordre du jour du conseil municipal de ce jeudi une proposition de délibération visant à assigner en justice Assa Traoré pour diffamation, selon les informations du Parisien et de BuzzFeed News. Cette proposition inclut la demande d’une aide financière (appelée «protection fonctionnelle») pour que le budget communal, comme les textes le prévoient, puisse prendre en charge les frais de justice de la maire jusqu’à 10 000 euros.

    Dans cette émission, la famille interpellait également M. François Hollande ; le Président de la République venait de répondre publiquement à un tweet de Rihanna, mais ne s’était jamais prononcé officiellement sur l’affaire Adama Traoré. Au 17 novembre, cet appel n’a toujours reçu aucune réponse.

    Edit – la famille Traoré a publié un communiqué de presse. Le voici reproduit ci-dessous :
    communiqué

    Société Adama Traoré Assa Traoré

    Commentaires
    Newsletter