Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    À VOTRE AVIS : Que faut-il faire de la culture ?

    Et de quelle culture parle-t-on, d'ailleurs ? Aujourd'hui, quelle est sa place dans le débat présidentiel ?

    Pour répondre à ces questions (et à bien d’autres), des étudiants du Master Affaires Publiques de Sciences Po et leur professeur Guillaume Pfister ont interrogé plus de 30 figures de ce domaine : artistes, journalistes, pontes d’institutions culturelles… Inspirés par ces rencontres, ils publient leurs éléments de réponse dans un ouvrage collectif, La Culture contre la violence (éd. Arfuyen) préfacé par l’ex-ministre de la Culture Jack Lang.

    Pour prolonger la vie de leur livre, les étudiants invitent les citoyens à apporter leur pierre à l’édifice du 29 mars au 6 avril. Sur les réseaux sociaux d’abord, via les hashtags #MonIdeePourLaCulture et #Culture2017, et par une rencontre à Paris dans les locaux de leur école.

    Celle-ci, ouverte à tous, se déroulera jeudi 6 avril à 17h30 avec les porte-paroles des candidats à l’élection présidentielle et des professionnels de la culture réunis en table ronde.

    livre culture

    Autre moyen d’action : installer des urnes « dans les universités, les théâtres, les musées pour que chacun puisse apporter sa proposition pour la culture ». Parmi les partenaires du projet, on compte notamment la Fondation Louis Vuitton, la Sorbonne et le théâtre Dunois. Et pour prendre part à cette consultation citoyenne, nul besoin d’avoir plus de 30 ans, de douter de sa légitimité ou d’être titulaire d’un bac +16 : la culture vous appartient autant qu’à n’importe qui d’autre – c’est même le message principal de cette initiative. À vos idées !

    La Culture contre la violence, ouvrage collectif coordonné par Guillaume Pfister, éd. Arfuyen, 184 pages, 12 euros.

    Rencontre avec les porte-paroles des candidats le jeudi 6 avril à 17h30 à Sciences Po – Amphithéâtre Jean Moulin, 13 rue de l’Université, Paris 7e. Inscriptions sur ce lien.

    Société Culture Sciences Po

    Commentaires
    Laura Aronica
    Rédactrice en chef adjointe
    Voir tous ses billets
    Newsletter