Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    VIDÉO : à 13 ans, il crée son entreprise, financée par Intel, et devient un espoir de la Silicon Valley

    L’an dernier, Shubham Banerjee, 12 ans, collégien à Santa Clara en Californie, inventait une imprimante braille en Lego. Aujourd’hui, son entreprise Braigo (une combinaison entre Braille et Lego) est, d’après le Guardian, l’un des espoirs de la Silicon Valley. Et si le jeune garçon n’en est pas le PDG, c’est parce qu’il est encore trop jeune : pour l’instant, c’est sa mère qui occupe sa place.

    Les imprimantes braille, grâce auxquelles les personnes aveugles ou mal-voyantes peuvent, par exemple, imprimer une liste de courses ou une lettre, sont encombrantes et chères : elles coûtent autour de 2000 euros. C’est en l’apprenant par hasard sur Google que Shubham Banerjee, scandalisé, a décidé d’élaborer une nouvelle machine. La sienne pèse bien moins lourd et coûte seulement 350 dollars, soit le prix du kit de Legos qui sert à sa construction.

    Depuis, il a su transformer son invention en business. Grâce à un investissement de départ de 35 000 dollars prodigué par son père, Shubham a pu améliorer sa machine. Le dernier modèle en date est en mesure de traduire et d’imprimer en braille un texte classique écrit sur ordinateur.

    En novembre dernier, le géant des composantes électroniques Intel a investi dans la start-up pour un montant tenu secret, faisant de son créateur le plus jeune entrepreneur à bénéficier d’un investissement en capital-risque. D‘après le Daily Mail, Shubham songe même à embaucher, et si tout se passe comme prévu, la première imprimante Braigo devrait être commercialisée d’ici l’été.

     

    Photographie © Guardian

    Société Innovation Silicon Valley

    Commentaires
    Newsletter