Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat
    Hancock Shorter Clique tv

    Carlos Santana forme un groupe avec Herbie Hancock, Marcus Miller, Wayne Shorter & Cindy Blackman

    Herbie Hancock au piano, Wayne Shorter au saxophone, Marcus Miller à la basse, Cindy Blackman Santana à la batterie et Carlos Santana à la guitare. Ils ont tous déjà marqué l’histoire de la musique mais cette fois, ils le feront ensemble.

    Bien plus qu’un immense coup d’éclat, c’est le signe d’une amitié et d’une admiration mutuelle. À l’initiative du musicien mexicain Carlos Santana, ces légendes se sont réunies dans un groupe baptisé Mega Nova, qui a donné son premier concert le 24 août dernier au Hollywood Bowl de Los Angeles. Ce n’est pas une première pour Shorter et Hancock, qui avaient déjà collaboré avec Santana lors du Festival de Jazz de Montreux en 2004, au cours d’un concert historique appelé « Hymns For Peace » (en version française, « Hymnes à la paix »).

    Voir leur concert au Festival de Jazz de Montreux en 2004 :

    Leur musique n’a pas seulement une tonalité affective. Sa vocation est humaniste, voire politique. Dans une interview au magazine américain Rolling Stone, Carlos Santana n’a pas laissé place à l’équivoque :

    « Laissez moi vous le dire clairement: Cindy, Wayne, Herbie, Marcus et moi, avons la capacité de faire l’opposé de Donald Trump. Nous ne voyons pas de murs – nous avons vu le mur de Berlin tomber. Nous avons été à Hiroshima et Nagasaki, et nous avons vu ce que c’était. Nous jouons de la musique pour apporter, une fois pour toute, de la solidarité et un sentiment de famille. C’est ça Mega Nova.”

    À cet égard, le musicien ne renierait pas la phrase de Bergson : « pendant que nous écoutons, nous ne pourrions pas vouloir autre chose que ce que la musique nous suggère ». Et ce que ces compositeurs de génie veulent, c’est précisément de « construire quelque chose ensemble ». C’est même réellement de cela dont il s’agit”, a rappelé Herbie Hancok au magazine.

    Leur nom – Mega Nova – est un hommage à l’album de Wayne Shorter Super Nova, sorti en 1969. Sans nul doute, le groupe se fixe le même objectif que celui que Shorter poursuivait seul, quand il écrivait son album :

    « Je lançais la musique à un endroit où elle me défierait, et je partageais le défi, comme si vous étiez des enfants qui jouent sur un terrain vague, et vous jouez toute la journée et vous découvrez des trucs. (…) Super Nova : tu es seul, tu es un astronaute, lançons-nous dans l’espace ».

    L’aspiration de Santana pour Mega Nova n’en est pas éloignée: « Je veux être capable de voyager avec ce groupe et être les ambassadeurs de la paix, comme Louis Armstrong ». Si le Wayne Shorter solitaire avançait vite, il ne fait aucun doute qu’ensemble, les musiciens iront plus loin.

    Voir la vidéo du magazine américain Rolling Stone:

    Photographie à la Une : Wayne Shorter et Herbie Hancock.

    Musique Carlos Santana Jazz

    Commentaires
    Nina Masson
    Journaliste
    Voir tous ses billets
    Newsletter