Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat
    Mobb Deep

    Prodigy du groupe Mobb Deep nous a quittés

    Prodigy nous a quittés ce mardi 20 juin 2017, à l’âge de 42 ans.

    C’est avec un immense choc et une profonde tristesse que nous avons accueilli la nouvelle : selon plusieurs sites américains, le rappeur Prodigy du groupe Mobb Deep vient de mourir, emporté par la drépanocytose. De son vrai nom Albert Johnson, il était seulement âgé de 42 ans. Un porte-parole du groupe a transmis un communiqué indiquant que l’artiste avait été retrouvé inconscient ce mardi 20 juin au matin et qu’il était décédé.

    « Prodigy avait été hospitalisé il y a quelques jours à Las Vegas après un concert de Mobb Deep, suite à des complications causées par la drépanocytose.
    Comme la plupart de ses fans le savent, Prodigy combattait cette maladie depuis sa naissance. Les causes exactes de son décès restent à déterminer. Nous regretterons pour toujours la perte de l’un des plus grands rappeurs de tous les temps.
    Nos condoléances à la famille, amis et collègues de P. »

    Albert Johnson avait toujours baigné dans un univers musical : son grand-père et son grand-oncle, Budd et Keg Johnson, avaient été des figures majeures de la scène Bebop jazz, tandis que sa mère, Fatima Johnson, était membre de The Crystals, l’un des premiers groupes féminins de pop, auteur de plusieurs titres cultes.

    Avec son binôme Havoc, il crée le groupe Mobb Deep dont le premier album, Juvenile Hell, sort en 1993. Prodigy n’a alors que 19 ans. Le deuxième album, The Infamous, suit deux ans plus tard. Porté notamment par le titre « Shook Ones pt. II », le projet entre dans la légende et s’écoule à plus de 500 000 exemplaires en deux mois. Surtout, le style ultra-hardcore du groupe (productions sombres et dépouillées, textes d’une noirceur rarement atteinte auparavant) popularise le fameux « style de Queensbridge », du nom de leur quartier à New York, qui aura une influence énorme sur le rap français de l’époque. L’album Hell on Earth sort l’année qui suit, et génère lui aussi 500 000 ventes en deux mois.

    Le morceau « Shook Ones pt. II » : un des classiques du rap signé Mobb Deep.

    En groupe ou en solo, Prodigy aura signé pas moins de 14 albums au cours de sa carrière émaillée notamment par un séjour en prison (entre 2007 et 2011 pour possession illégale d’arme à feu) qui lui donnera l’idée d’un livre de cuisine Commissary Kitchen: My Infamous Prison Cookbook (sorti en 2016).

    Le rappeur a aussi été connu pour avoir été l’un des protagonistes majeurs de l’opposition entre les rappeurs East Coast et West Coast. À New York, Prodigy (proche de Nas) s’était attiré les foudres d’un certain Jay Z,  qui avait ressorti en 2001 des photos du jeune P. prenant des cours de danse. Une pique facile, que le membre de Mobb Deep avait finalement pardonné quelques années plus tard.

    Dans le souvenir collectif, Prodigy laissera le souvenir d’un artiste qui ne s’est jamais trahi, préférant garder sa ligne dure et sombre plutôt que de céder aux compromis de l’industrie musicale grâce à laquelle bon nombre de ses pairs se sont enrichis. Pour beaucoup, Prodigy et Mobb Deep resteront comme les meilleurs rappeurs de leur génération et au-délà.

    Souvent cité comme référence ultime pour sa plume et sa voix lancinante, Prodigy laisse, à 42 ans, des générations d’artistes et de fans de rap orphelins.

    Musique Mobb Deep Prodigy

    Commentaires
    Newsletter