Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat
    Capture d’écran Lao Ra clique tv

    PREMIÈRE : Lao Ra, « Drum machine »

    « Drum machine » est l’un des extraits du dernier EP de Lao Ra, intitulé Jesus made me bad, sorti en mars dernier. Le refrain : « I drum to the beat of my own machine » (en version française : je tambourine sur le rythme de ma propre machine) résonne comme une déclaration d’indépendance. Son clip, d’inspiration pop art, mêle couleurs vives et sonorités sucrées.

    Fraîche, rebelle, impertinente et pop, Lao Ra est tout ça à la fois. Son allure reggaetón et sa vibe tropicale incarnent la rencontre entre M.I.A. et Gwen Stefani. Au gré de couleurs vives et fruitées, son déhanché suave nous emmène là où ne l’attend pas. Car tout a commencé à Bogota, dans les années 90, à l’époque où la ville était la plus violente du monde. Depuis, la chanteuse s’est installée à Londres avec le soutien des labels Black Butter et Sony.

    Photographie à la Une : Capture d’écran du clip « Drum Machine. » 

    Musique Avant-première Clique Exclu

    Commentaires
    Nina Masson
    Journaliste
    Voir tous ses billets
    Newsletter