Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Le pire jetlag est sur… Mars

    Vous avez imploré le Dieu des licornes pour avoir une heure de plus pour réviser un exam ou prolonger votre nuit ? Votre rêve s’exauce sur Mars, où les jours durent quarante minutes de plus. Plus exactement, un « sol » (un jour martien), dure 24 heures, 39 minutes et 35 secondes. Bien que cela paraisse anodin, c’est un réel bouleversement qui attend les 24 astronautes qui partiront pour la planète rouge en 2024. 40 minutes de plus par jour revient à se déplacer de deux fuseaux horaires terrestres vers l’ouest, donc de gagner deux heures, tous les trois jours.

    Les scientifiques qui ont posé et piloté une sonde sur Mars pendant un mois expliquent ce décalage : alors qu’au début, lorsqu’il était 18h sur Terre, il était 18h40 sur Mars, une semaine après à la même heure terrestre, il était 23h20. Le corps humain n’est pas (encore) prêt à encaisser un tel choc. Notre rythme biologique correspond à 24 heures et entre 6 et 12 minutes, et les tests sur les astronautes isolés pour préparer les missions sur Mars sont formels : les cobayes ne se sont pas adaptés à la journée martienne. En résulte alors une fatigue sévère, que connaîtraient aussi des Martiens en visite sur notre planète. Cependant, une piste étudiée par les chercheurs pour remédier à ce problème propose une exposition accrue à la lumière en soirée martienne, pour ajuster notre horloge biologique. En effet, des recherches ont prouvé que la lumière bleue venant de nos objets électroniques bloquait les hormones provoquant le sommeil.

    En espérant que cet obstacle sera franchi, les chercheurs imaginent alors la vie particulière que mèneront les futurs immigrants sur Mars, avec un choix crucial à faire : continuer à compter en temps terrestre ou imaginer un calendrier martien ?

    Sciences Décalage horaire Mars

    Commentaires
    Newsletter