Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    LE SON DU JOUR : The Jacksons, « Blame It On the Boogie »

    « Don’t blame it on the sunshine !
    Don’t blame it on the moonlight
    Don’t blame it on the good times.
    Blame it on the boogie »

    Dans ce morceau, extrait de l’album Destiny (1978), les Jacksons accusent la « fièvre de la funk » d’être responsable de tous leurs maux amoureux : leur seule passion, c’est le « boogie »… À tel point qu’ils passent leur temps à danser et se désintéressent du reste.

    blame it boogie

    La pochette du 45 tours de « Blame It On The Boogie » (1978). On y retrouve aussi le morceau « Do What You Wanna », tiré de leur album Goin’ Places sorti l’année précédente.

    Le morceau originel a été écrit par une autre Jackson, qui n’a pourtant rien à voir avec le groupe. Il s’agit de Mick Jackson, un chanteur barbu britannique en mal de célébrité. À l’époque, ses disques se vendent mal et il compte sur ce morceau, composé avec son frère David, pour le sortir de ce mauvais pas.

    C’est sans compter Joe Jackson, le père et (redoutable) manager des Jacksons. Lorsqu’il tombe sur « Blame It On The Boogie », il en achète immédiatement les droits, sans que Mick sois mis au courant. Les deux variantes du morceau sortent une semaine d’intervalle, et la machine « Jacksons » ne laisse aucune chance au petit chanteur du Yorkshire : malgré le petit succès de son titre sur quelques radios anglaises, il ne touchera pas un centime de royalties.

    Malheureux en affaires mais pas rancunier, Mick Jackson, interviewé par le Guardian en 2010, disait n’avoir, des années plus tard, aucun ressentiment à l’encontre du groupe.

    Découvrez son morceau ci-dessous :

    Musique Blame It on The Boogie Le son du jour

    Commentaires
    Newsletter