Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Hip-hop cambodgien : les 3 stars du genre sont pour la première fois en concert en Occident, et c’est à Paris

    En étant le premier label à y produire du rap et du dancehall, la structure KlapYaHandz a révolutionné la musique au Cambodge. Aujourd’hui, ses trois artistes stars (dont les clips cumulent des dizaines de millions de vues sur YouTube) viennent pour la première fois faire un concert en Occident. Et c’est à Paris que ça se passe.

    L’événement est d’autant plus marquant qu’il a une symbolique particulière : KlapYaHandz a été fondé par Sok Visal, un Cambodgien qui a passé quinze ans de sa jeunesse en France entre les années 80 et 90. C’est à ce moment là qu’il a découvert la culture Hip-hop. De retour au Cambodge, il fonde le label KlapYaHandz en 2005 avec une idée géniale :

    Pour faire vivre la mémoire des artistes des années 60 massacrés par le génocide des Khmers Rouges, il sample des classiques de la musique cambodgienne dans des morceaux de rap.

    Grâce à cette démarche, il fait redécouvrir des morceaux aux jeunes générations et en profite pour introduire le pays à des sonorités venues d’Occident. Le résultat ? La production d’un son unique qui mélange textes modernes, mélodies traditionnelles et instrumentales à forte influence boom-bap et reggae, voire même dancehall… Les artistes de KlapYaHandz cartonnent immédiatement.

    Leur plus gros hit ស្តាយស្នេហ៍អាភ័ព្វ (Sday Snea Aphorp) cumule plus de 20 millions de vues sur YouTube  :

    Pour la première fois, Sreyleak, AGO et Vuthea, les trois plus gros artistes du label, viennent faire un concert en occident, à l’initiative de l’association Samaki Kohn Khmer et organisé par Sabay Events. Leur but ? Relier le Cambodge d’aujourd’hui à sa notoriété musicale d’antan pour créer un lien entre la France et le Cambodge.

    Cette grande première donne un aperçu de l’émergence et du renouveau artistique cambodgien à travers sa scène musicale, avec des talents nés après le génocide des Khmers rouges.

    Le concert a lieu ce soir à 20h00 à la salle de concert Galerie VII (anciennement Seven Spirit), 7 rue Sainte Hélène, Paris 75013. Rejoignez l’événement Facebook ici.

    Le samedi 29 février prochain, In the Life of Music, un film réalisé par Sok Visal, le fondateur de KlapYaHandz sera projeté à l’INALCO ( Institut National des Langues et Civilisations Orientales). Une fiction moderne et intergénérationnelle qui permet de comprendre l’âme khmère à travers sa musique.

    Musique Ago Cambodge

    Commentaires
    Newsletter