Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat
    Rich Chigga

    DÉCOUVERTE : « Dat $tick », le « drill » indonésien de Rich Chigga

    Comme bon nombre de jeunes de son âge, Brian Imanuel, établi à Jakarta en Indonésie, publie des blagues sur Twitter et Snapchat. La seule différence – mais elle est de taille – c’est la masse de ses abonnés : il est suivi par des dizaines de milliers de personnes.

    Récemment, Brian a décidé de profiter de cette fanbase pour élargir son champ d’action et se lancer dans le rap. Et plus précisément dans le drill, un sous-genre de hip-hop originaire de Chicago. Caractérisé par ses paroles très violentes, le drill est censé refléter l’atmosphère des rues de cette ville tristement auréolée, à plusieurs reprises, du titre d’endroit « le plus dangereux du États-Unis ».

    Finalement, c’est avec un talent certain qu’il s’approprie et détourne, sans le mépriser pour autant, ce rap de l’ultra-violence. Il confronte avec dextérité et humour son univers et les us et coutumes de clips de rap, leur imposant un imaginaire qui lui est propre, décalé et empreint de légèreté.

    Accoutré de sa plus belle banane et d’un polo rose, il livre le titre « Dat $tick » sous le nom de scène « Rich Chigga » – une concentration du « Ch » de Chinois et « igga » de « Nigga » – une expression employée pour définir les « asiatiques influencés par la culture urbaine hip-hop » selon Urban Dictionnary, le glossaire de termes familiers américains. D’ailleurs, le « rappeur » repéré par Hypetrak n’en est pas à son coup d’essai : il avait déjà publié en juillet dernier un autre clip où il tirait à l’arme à feu, simplement vêtu d’un caleçon.

    Musique Brian Imanuel Drill

    Commentaires
    Newsletter