Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat
    Eazy-E Ruthless Records

    Comme ces 5 groupes , will.i.am a démarré grâce à Eazy-E

    Ruthless Records, le label de N.W.A, en quelques groupes improbables - dont un qui donnera lieu à un heureux accident : les Black Eyed Peas.

    L’histoire du gangsta rap ne peut se raconter sans évoquer celle du label américain Ruthless Records. Fondé en 1987 par le manageur et le leader du groupe, Jerry Heller et Eazy-E, le label a signé plus d’une trentaine d’artistes. Parmi eux, on compte du bon comme de l’improbable. Clique vous propose de découvrir certains de ces rappeurs.

    Penthouse Players Clique

    Avec un tel nom, on ne pouvait pas passer à côté de ce duo. Costumes de créateurs accompagnés d’un pardessus, verres teintés et chapeaux, il ne leur manque plus que la canne pour se transformer en sosies de Nate Dogg. Le groupe, constitué par Playa Hamm et Tweed Cadillac, n’a livré qu’un seul album, Paid The Cost, sorti en 1992.

    H.W.A (Hoes With Attitude)

    Le pendant féminin et anecdotique des légendes Niggas With Attitude. Avec des paroles comme les leurs, « funk me in the front and funk me in the back » (« bise moi devant, bise moi derrière »), on cherche encore l’attitude sur leurs deux albums, Livin’ in A Hoe House en 1990 et  Az Much Ass Azz U Want en 1994.

    Menajahtwa

    Ce duo, formé par Spice et Royal T, est un autre groupe féminin signé par le label, tout droit venu de Compton en Californie. Visionnaires, elles tentent d’inverser les codes dans le milieu du gangsta rap avec des paroles plutôt provocantes, comme « any nigga with a tongue can use it to get a bitch sprung ». Traduisez par « n’importe quel n**** avec une langue peut s’en servir pour rendre une salope amoureuse ». Mais leur carrière se limite à quelques apparition sur certains projets d’Eazy-E et un album, Cha-Licious, sorti en 1994.

    Blood Of Abraham

    Ce groupe est certainement le plus inattendu de l’époque. Dans les années 90, période où le rap est reconnu comme une musique éminemment afro-américaine, le duo formé par Benyad et Mazik  est l’un des premiers groupes de rap a revendiquer son judaïsme. Il se démarque avec des morceaux comme « Niggaz And Jewz », titre où on peut entendre le premier couplet de rap enregistré par un certain Will 1X… qui deviendra célèbre, par la suite, sous le nom de Will.i.am.

    A Tribe Beyond A Nation

    Plus connu sous le nom Alban Klann, le groupe est l’une des plus grandes découvertes d’Eazy-E. Apres l’échec de leur premier album Grass Roots sorti en 1992, le groupe, composé de Will 1X et d’Apl.De.Ap entre autres, tente de rester sur le label Ruthless Records qui les renvoie suite au décès d’Eazy-E en 1995. Will 1X changera de nom pour will.i.am et Atban Klann recrutera Taboo pour former un nouveau groupe, The Black Eyed Peas.

    Lors de son passage au LouvreMouloud Achour en a profité pour lui rendre visite. Leur conversation arrive sur Clique le jeudi 21 avril à 18h.

    Musique Eazy E Ruthless Records

    Commentaires
    Wail El Azrak
    Journaliste
    Voir tous ses billets
    Newsletter