Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    CLIQUE PLAYLIST : les essentiels de la Ballroom Scene, par Teki Latex

    À Manhattan dans les années 70, une partie de la communauté LGBT organise des concours de beauté réservés aux drag queen. Seulement, les gagnants ont bien souvent le teint outrageusement pâle. C’est en réponse à cette injustice envers les participants noirs et latinos que naissent les Ballrooms ; le concours sera réservé aux noirs et s’ouvrira à la danse. Si la danse voguing, inspirée des poses que prennent les mannequins dans les pages de Vogue, y prend sa source, elle sera plus tard exportée en France (notamment par Stéphane Mizrahi).

    tekilatex clique dummy
    Teki Latex, via Dummy Mag.

    Répartis dans différentes « Houses » tenues par des « Mothers » (qui sont leur tutrices), les vogueurs s’affrontent lors des Ballrooms sur différents terrains : Runway (la démarche), Best Dressed (façon de s’habiller), Face (visage soigné), Realness (capacité à jouer) etc. Teki Latex, rappeur du groupe TTC et co-fondateur du label de house Sound Pellegrino, est l’un des DJ emblématiques de cette scène, à Paris, et rythme souvent ces concours. Il a sélectionné, pour Clique, ses essentiels de la Ballroom scene.

    Masters at work, « The Ha dance »


    « C’est le morceau-phare de la ballroom scene, samplé et décliné 10 000 fois depuis. À ce morceau correspond la catégorie Vogue Fem, et lorsque les vogueuses entendent la voix qui dit « Ha! » elles doivent tomber sur le sol. »

    MikeQ, « Let It All Out »

    « MikeQ est actuellement le DJ et producteur le plus médiatisé de la scène Ballroom, il en est un peu l’ambassadeur parmi les DJs, il vient de sortir une excellente compilation sur son label Qween Beat. »

    DJ Gregory & Sydney Samson ft. Dama S, « Dama S Salon »


    « Ce morceau est très demandé lors des LSS dans les Balls à Paris, l’introduction du Ball où les « Legends, Statements & Stars » (les danseurs les plus titrés NDLR) se présentent en dansant ou en défilant. »

    Fast Eddie, « Let’s go »


    « Un autre morceau de house classique fréquemment utilisé pour les LSS. »

    Vjuan Allure, « Runway Diva »


    « Vjuan Allure est le mentor des DJs de cette scène, c’est l’un des premiers DJs à avoir produit des morceaux spécialement pour la Ballroom scene. »

    Thundercat, « Ha! »


    « Un morceau dont les danseurs raffolent qui sample le générique du dessin animé Cosmocats et se mélange au « Ha » des Masters at Work dont je parle un peu plus haut. »

    Tronco Trax, « Walk for me »


    « Un morceau emblématique très utilisé dans la catégorie Runway, où les participants doivent défiler comme des mannequins avec beaucoup d’attitude. Pour les gens qui découvrent la Ballroom scene c’est le morceau qui vient immédiatement à l’esprit, avec son gimmick imparable. »

    Ellis D, « Dub Break »


    « Un classique de house très utilisé dans la catégorie « Old Way » où les participants dansent en formant des lignes géométriques avec leurs corps, comme par exemple Willi Ninja dans le clip « Vogue » de Madonna. »

    Kingdom, « Stalker Ha »


    « Avec Bok Bok, L-Vis 1990 et les labels Night Slugs et Fade to Mind, Kingdom fait partie des producteurs et DJs underground qui ont fait découvrir la Ballroom à tout un public (dont je faisais partie) pas nécessairement constitué de danseurs homosexuels ou noirs mais qui s’intéressait à la musique de club et à la Bass Music à la fin des années 2000. »

    Armando, « 100% of Disin’ U »


    « Un morceau de house de Chicago éternel, très utilisé dans la catégorie Old Way. »

    Revoir l’interview de Kiddy Smile et la Carte Blanche de Teki Latex pour le Gros Journal :


    Musique Ballroom Teki Latex

    Commentaires
    Newsletter