Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    LE SON DU JOUR : Sampha bouleverse Solange avec sa reprise de « Cranes in the Sky »

    La chanteuse, conquise par ce superbe clin d'œil, lui a rendu un hommage appuyé sur Twitter.

    En marge de sa performance au festival de Glastonbury en Grande-Bretagne, le week-end dernier, Sampha s’est rendu aux studios de la BBC pour une session spéciale d’enregistrement. Le chanteur britannique y a interprété plusieurs morceaux, dont une reprise de « Cranes in the sky », morceau de l’album A Seat At the Table de Solange, sorti l’an passé. Une semaine plus tard, la chanteuse américaine a eu vent de la reprise et partagé le résultat sur Twitter, assorti du message suivant : « je pleure. sampha, ta voix et ton âme sont incomparables ».

    Pour écouter le morceau, cliquez sur ce lien et placez le curseur à 7’30.

    Les interprétations piano-voix, épurées et mélancoliques, sont la marque de fabrique du chanteur de 28 ans – par ailleurs auteur de Process, un album salué par la critique, sorti en février sur le label Young Turks.

    Process, un album de 10 titres porté par les morceaux « Blood on Me » et « (No One Knows Me) Like the Piano ».

    Plus tôt dans l’année, Sampha avait ébloui son public avec une reprise, sur le même mode, du morceau « Controlla » de Drake. Sous ses doigts, privé de son aspect « dancehall », le titre s’était métamorphosé en une poignante balade, à la fois sublime et déchirante :

    La version de « Controlla » signée Sampha, dévoilée en mars.

    Quel est le point commun entre « Controlla » et « Cranes in the sky » ? Drake et Solange font partie des proches collaborateurs de Sampha. Le premier lui a donné l’une de ses premières chances et une exposition mondiale, en 2013 (avec « Too Much », sorti sur l’album Nothing Was The Same).

    La seconde lui a fait confiance pour l’écriture d’A Seat At the Table, dont il a notamment co-signé le morceau phare, « Don’t Touch My Hair ». Ce titre à la portée politique assumée dénonce la violence symbolique de ceux qui touchent encore (et ils sont nombreux) les cheveux des femmes afro-américaines sans leur demander leur avis.

    « Don’t touch my hair », écrit par Sampha et Solange.

    Le disque, fort du succès de ce morceau, a signé le retour de Solange après huit ans sans album. C’est aussi le premier de la chanteuse, sœur de Beyoncé Knowles, à devenir numéro un aux États-Unis. « J’ai adoré travailler avec Solange, disait Sampha en avril au micro de RedBull, à propos de leur collaboration. Elle est tellement talentueuse, j’ai beaucoup appris à ses côtés, rien qu’en l’observant travailler. Elle a un sens du détail hors du commun, rien ne lui échappe, qu’il s’agisse de la production, des textes ou de l’aspect visuel ».

    Malgré les apparences, cette entente musicale n’allait pas de soi. « Lorsque nous nous sommes rencontrés, nous n’avions pas le même langage harmonique, précisait le chanteur. Aujourd’hui, c’est le cas, peut-être parce que je suis passé par de nouvelles étapes, dans ma vie, qui m’ont révélé son approche et permis de la comprendre entièrement ».

    La version originale de « Cranes in the sky ».

    La synergie, semble-t-il à son paroxysme, n’est pas prête de s’arrêter : les deux artistes partageront (avec Erykah Badu !) la scène « Stravinski » du Montreux Jazz Festival en Suisse, le 11 juillet, avant de se retrouver au festival Lovebox de Londres, le week-end du 14 juillet.

    Revoir notre Clique by Sampha :


    Clique By Sampha par cliquetv

    Photographies à la Une – Joe Brennan/Noisey / YouTube.

    Musique Le son du jour Sampha

    Commentaires

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Newsletter