Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    De la fac de Nanterre à Wall Street : Priscilla Debar souhaite casser les codes de la mode éthique et responsable

    De la fac de Nanterre à Wall Street… d’avocate à entrepreneuse. Remarquée par Forbes et Vogue, Priscilla Debar est une femme au parcours inspirant dont le fil conducteur tient à un combat : celui des injustices sociales. Sa philosophie de vie et ses valeurs, elle souhaite les insuffler dans toutes ses expériences professionnelles… et elle en a eu beaucoup. Aujourd’hui, la création de sa boutique en ligne de mode éthique Faubourg prouve que Priscilla Debar est une working-girl aux multiples casquettes qui va chercher son inspiration toujours plus loin. Et l’histoire qui se cache derrière ce dernier projet est passionnante.

    Tout le monde a un rôle à jouer dans la protection de l’environnement. Chacun peut apporter sa pierre à l’édifice et contribuer, à son échelle, à changer le futur de la planète. En menant quelques actions au quotidien, par exemple. C’est ce que Priscilla Debar, fondatrice du site Faubourg, a tenu à nous rappeler tout le long de notre discussion. Éviter le plastique à usage unique, penser au long terme, zapper le fast-fashion, mais surtout se renseigner avant d’acheter… « On peut contribuer à la préservation de l’environnement sans être un activiste Greenpeace » explique-t-elle.

    @ Priscilla Debar.

    Cette femme a deux passions : « la mode et ouvrir sa gueule » sur la question des injustices sociales. À travers la création de sa boutique en ligne, Priscilla rêve de dépasser les clichés qui planent sur la mode éthique et qui, dans l’imaginaire collectif, n’intègrent pas les personnes qui lui ressemblent. Autrement dit, les femmes noires issues des quartiers populaires.

    « Je voudrais changer le rapport social dans la mode. La créativité, elle est partout. Je souhaite résoudre le problème de l’injustice sociale à travers la mode éthique. Les injustices sociales et les questions environnementales sont intrinsèquement liées. » nous explique Priscilla Debar.

    « On parle du futur de notre planète, et dans cet univers de la mode éthique, je ne vois personne qui me ressemble. Pourquoi cet espace n’est-il pas inclusif ? Pourquoi ne parlons-nous pas d’une origine diverse et ethnique quand nous parlons de l’avenir de notre planète ? Il ne doit pas y avoir un seul type de beauté représentée et j’ai envie que les personnes de couleurs sentent qu’ils ont, eux aussi, un rôle à jouer dans ce combat.« 

    Derrière ces réflexions se cache une envie : celle d’une refonte tous azimut de l’industrie de la mode. Pas avec les mêmes écueils, pas avec les mêmes fondements, ni la même base. « À l’heure actuelle, cette industrie est toujours inégalitaires et prend la forme d’un esclavage moderne » ajoute-t-elle. « Ce sont toujours les mêmes petites mains en bas de la chaîne qui servent la femme blanche. À Faubourg, nous avons choisi de travailler exclusivement avec des créateurs transparents, majoritairement des femmes, souvent issues de minorités. Au-delà de la représentation, il faut également encourager les opportunités économiques… »

    « … Car oui. L’impérialisme est toujours en marche »

    Sur le long terme, elle se donne pour objectif de rendre la mode éthique plus accessible et plus universelle : « la mode est perçue comme quelque chose de superficiel » confie Priscilla Debar. « Mais s’habiller n’est pas un acte anodin, il faut le faire de manière consciente » ajoute-t-elle.

     

    Le site internet Faubourg où toutes les femmes sont représentées à travers la mode éthique.

    Faubourg est donc au croisement de toutes ces réflexions. Créée l’année dernière, la boutique en ligne souhaite redéfinir le luxe de manière plus consciente et durable. « Construisez une garde-robe durable qui reflète qui vous êtes : confiante, moderne et consciente« , peut-on lire sur la première page. « Faire des choix éthiques devrait être plus facile et ne pas exiger que nous sacrifions notre style. C’est pourquoi, nous voulons vous aider à construire une garde-robe durable qui va au-delà des basiques ».

    Sur ce site, toutes les beautés et tous les styles sont représentés. L’accent est mis sur des pièces modernes qui restent néanmoins de précieux intemporels. Fait-main, bio, local, recyclé, commerce équitable ou encore eco-friendly, Faubourg propose un large choix qui permet de mettre en avant des designers internationaux soucieux de l’environnement.

    Faubourg livre à l’international. France incluse.

    Performance artistique de Faubourg. 

    Priscilla Debar souhaite, avec Faubourg, aller au-delà d’une simple boutique en ligne : « on veut inspirer notre audience à mener une réflexion sur la notion de conscience et leur montrer comment créer un impact positif autour de soi, à travers le témoignage de femmes de tous les jours qu’on trouve extraordinaires – actrices, écrivaines, activistes, photographes, designersdes femmes qui aspirent à contribuer à un monde meilleur à leur échelle. »

    « La femme n’a jamais été aussi libre qu’aujourd’hui en Occident. Ce n’est pas le moment de s’endormir« . Et elle a bien raison, le combat continue…

    Pour retrouver toutes les informations sur Faubourg : cliquez ici.

    Image à la Une : Priscilla Debar @ Forbes.

     

    Mode Bio Ethique

    Commentaires
    Camélia Kheiredine
    Voir tous ses billets
    Newsletter