Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    LE CLIP DU JOUR : Angèle sort le clip coloré de son premier single : « La loi de Murphy »

    « Tout ce qui est susceptible de mal tourner tournera nécessairement mal »,  ou encore « une tartine tombe toujours du côté du beurre » : voilà, en gros, le principe de la loi de Murphy. Une loi qui s’applique lorsque tout tourne mal et qu’un évènement désastreux en entraîne un autre. Ce sont de ces petits désagréments quotidiens dont parle Angèle, jeune chanteuse belge de 21 ans, dans « La loi de Murphy », son tout premier single.

    « Puis là c’est trop parti en couille, il y a d’abord eu la pluie, la loi de Murphy a décidé d’enterrer mon brushing. Un mec me demande son chemin, gentille moi je le dépanne, en fait c’était qu’un plan drague, ce mec m’a fait rater mon tram. J’en profite je passe à la banque je laisse passer mémé, si seulement j’avais su qu’elle relèverait tous ses extraits de l’année, je l’aurais poussée et coincée dans la porte automatique ».

    Teinté d’autodérision, le clip reflète bien l’univers d’Angèle qui, alors même qu’elle n’a encore sorti aucun single, s’est faite repérer sur l’album de son frère, le rappeur Roméo Elvis, dans le morceau « J’ai vu« … mais aussi sur Instagram, grâce à son humour et son univers unique. Son compte alterne des photos de loutres, des vidéos d’elle au piano et au chant et des photos de grimaces.

    Non, il ne s’agit pas pour cette chanteuse de faire de la musique une affaire trop sérieuse : si elle chante, c’est aussi pour s’amuser. C’est ce qu’a voulu montrer Charlotte Abramow, la réalisatrice de ce clip qui ressemble joliment à un numéro animé du magazine Toilet Paper.

    « On est parties dans un délire très absurde et très coloré. L’idée c’était de suivre une journée où rien ne va. Ça faisait longtemps que je voulais faire une vidéo qui exploite les petites vexations quotidiennes. Dans le clip de ‘La loi de Murphy’, on interroge aussi la gravité des choses, on la relativise : à quel moment on a le droit de pleurer ou non ? » explique la réalisatrice que l’on retrouve, elle aussi, en pleurs dans le clip.

    Charlotte Abramow prévoit d’ores et déjà un prochain clip avec Angèle, que vous allez peut-être croiser si vous avez prévu d’assister aux tournées de Damso ou d’Ibeyi : la jeune chanteuse fera leurs premières parties jusqu’en décembre.

    Les dates des concerts sont à découvrir ci-dessous :

    ANGELE BANNER 2

     

    Photographie à la Une : Angèle © Charlotte Abramow

    Musique Angèle Damso

    Commentaires
    Charlotte Vautier
    Journaliste
    Voir tous ses billets

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Newsletter