Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    VIDÉO : Des chercheurs inventent une machine à téléportation (à peu près)

    Si pour vous la téléportation consiste en la disparition d’un objet et sa réapparition quasi-simultanée dans un autre endroit, alors oui, la téléportation est désormais possible. L’institut allemand Hasso Plattner vient en effet de mettre au point une double-machine, joliment baptisée Scotty, détruisant un objet en plastique après l’avoir scanné pour l’imprimer ailleurs en 3D. Le processus de fabrication a lieu simultanément avec celui de destruction, transposant littéralement un objet d’une imprimante à l’autre. Les données du scan sont immédiatement supprimées une fois la « téléportation » (on ne saurait se priver de ces guillemets, quand même), afin de garantir l’unicité des pièces transférées.

    Quels avantages peut-on trouver à cette technologie ? Les chercheurs qui l’ont mise au point insistent sur le côté artistique et non scientifique, et écrivent : « Scotty (oui, oui, ils l’ont vraiment appelée Scotty ndlr) peut aider à préserver l’unicité et donc la valeur émotionnelle d’objets physiques partagés entre des amis ». Donc  un truc utile pour quelques collectionneurs, mais éventuellement aussi pour des industriels, qui pourraient s’envoyer des échantillons d’objets en étant certains qu’ils ne sont pas copiés.

    Gardons à l’esprit que la téléportation quantique instantanée d’autres corps que le plastique – celle qu’on voit dans les films – avance à grand pas. En septembre dernier, une équipe du Groupe de Physique appliquée de l’Université de Genève a réussi à téléporter un photon a 25 kilomètres de distance. De quoi imiter un jour cette vidéo qui étonne doublement : parce qu’elle montre une téléportation et parce qu’elle donne à voir San Goku parlant allemand (et pas qu’un peu).

    En attendant, si notre double-imprimante permet de donner littéralement corps au concept de téléportation, il faudra donc attendre encore quelques années ou décennies avant de pouvoir téléporter des humains et des chatons, à moins d’inventer l’humain et le chaton en plastique d’ici-là. Ou la machine à voyager dans le temps.

    Source image : journal du geek.

    Sciences Innovation Téléportation

    Commentaires
    Newsletter