Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Kim Kardashian c’est terminé, suivez Régis Jauffret, potentiel Prix Goncourt

    Le compte Instagram de Régis Jauffret pourrait être le personnage d’un roman de Régis Jauffret. À la fois bizarroïde, esquinté, solitaire mais aussi loufoque, décadent, révulsé. Il y a, chez les bons écrivains, l’art de raconter par le style, mais aussi l’art d’être écrivain, de se construire son personnage, d’apparaître ou de disparaître selon le tempo.

    Suite d'autoportraits de Régis Jauffret, dont la moue ne bouge pas d'un centimètre

    Suite d’autoportraits de Régis Jauffret, dont la moue ne bouge pas d’un centimètre.

    À l’heure des réseaux sociaux, le choix a été crucial : faire exister son personnage publiquement sur Twitter ou Instagram ou garder une forme de mystère comme un secret qu’on ne pourrait jamais dévoiler ? Régis Jauffret a décidé d’exister à travers des images quotidiennes chez le coiffeur ou dans une chambre d’hôtel. Au début, il photographiait les autres, des visages flous, grimaçants, puis est venu le moment où il s’est pris en selfie dans son lit ou à la gare. On suit son visage inquiétant, à la lueur d’un éclairage douteux ou en transparence, à travers un verre de jus vert.

    Suite de photos d'inconnus prises au hasard

    Suite de photos d’inconnus prises au hasard par l’écrivain.

    Régis Jauffret est l’un des quatre finalistes du prix Goncourt qui sera remis le 3 novembre prochain et s’il ne remporte pas le prix pour son dernier roman archi-sanglant, Cannibales, au moins, il devrait le remporter pour son compte Instagram. À l’unanimité.

    Arts Canibales Instagram

    Commentaires
    Newsletter