Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Produire du carburant à base de rayons solaires, c’est possible

    Il suffit d’une feuille artificielle et d’une bactérie pour que le miracle se produise. Utiliser l’énergie solaire à moindre coût économique comme écologique pour produire un carburant liquide, voilà la dernière trouvaille improbable d’une équipe de chercheurs de l’université américaine de Harvard, qui s’inspire du phénomène de photosynthèse.

    Les scientifiques ont mis au point une « feuille bionique », qui récupère les rayons du soleil et sépare grâce à eux l’oxygène et l’hydrogène présents dans l’eau. L’hydrogène nourrit alors une bactérie nommée Ralstonia eutropha qui se met à son tour à produire un mélange de dioxyde de carbone et d’hydrogène. Le produit obtenu, l’isopropanol, peut servir de combustible liquide et donc de potentiel additif à l’essence que nous utilisons.

    Feuille bionique

    Schéma récapitulant les différentes étapes du processus : la feuille reçoit l’énergie solaire, divise les molécules de l’eau, qui sont transformées en carburant par une bactérie. Image : Harvard.

    La productivité de ce système reste encore assez faible, autour d’1% de l’énergie reçue est convertie en carburant utilisable. Mais les chercheurs n’ont pas à rougir pour autant sachant que ce chiffre est le même pour la photosynthèse naturelle qu’utilisent les plantes pour vivre. Les scientifiques ne veulent pas s’arrêter là, et misent déjà tout sur leur prochain objectif : quintupler la productivité de leur système.

    Image : Futura Sciences.

    Sciences Carburant Nature

    Commentaires
    Newsletter