Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    LA VIDÉO DU JOUR : « Quand il a fallu partir » par Mehdi et Badrou

    C’est l’histoire d’un deuil difficile. « Balzac », c’était une tour de quinze étages à la Courneuve sortie de terre en 1964. Une tour de béton sans âme à laquelle ses habitants se sont attachés. En 2011, la barre de 285 appartements considérée comme insalubre, a été grignotée petit à petit, emportant avec elle les souvenirs de ses habitants. Les journalistes et romanciers Mehdi Meklat et Badroudine Saïd Abdallah ont décidé de raconter ce déchirement dans un documentaire baptisé « Quand il a fallu partir » et diffusé sur Arte le 16 octobre. Badroudine Saïd Abdallah connaît bien Balzac puisque lui-même y a vécu et y a laissé, comme tous ses habitants, une part de lui-même. C’est une balade à la fois poétique, grave, nostalgique et drôle dans laquelle les Kids nous emmènent. Ils donnent la parole à ces habitants qui regrettent la solidarité, les moments partagés, la vie quotidienne de la cité, loin des clichés anxiogènes habituellement accolés aux quartiers populaires. « Ce film est une trace de ce que tu n’es plus » concluent les auteurs dans ce bel hommage posthume.

    Documentaire disponible jusqu’au 23 octobre

    A l’occasion de la sortie de leur premier roman, « Burn out » nous avions rencontré Mehdi Meklat et Badroudine Saïd Abdallah afin qu’ils nous expliquent ce qui les a menés à raconter l’histoire d’un chômeur désespéré. Pour relire l’interview, c’est ici.

    Société Balzac banlieues

    Commentaires
    Newsletter