Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Des chercheurs parviennent à « décuire » des oeufs

    Serait-ce là une avancée possible pour la recherche dans le domaine de la lutte contre le cancer ?

    Face aux progrès de la science, il va bientôt falloir inventer de nouveaux verbes. Des chercheurs en biologie moléculaire de l’Université d’Irvine, en Californie, ont mis au point une technique qui permet de « décuire » un oeuf. Grâce à la « Vortex Fluid Machine », une machine qui sépare le blanc du jaune avant de le faire tourner à très haute vitesse, le blanc préalablement cuit retrouve sa forme liquide en quelques minutes seulement. Interrogés par ABC News, les chercheurs précisent qu’il est même « théoriquement possible de décuire un poulet »… mais que le goût serait « horrible ».

    Quoiqu’il arrive, le véritable enjeu se situe hors de la cuisine : le blanc de l’oeuf est un concentré de protéines, celle-là même qui sont utilisées dans la recherche médicale contre le cancer : maîtriser un tel procédé pourrait permettre, à terme, d’accélérer le processus de fabrication de certains traitements de cette maladie, et peut-être même de faire décroître leurs coûts de production.

    eggs1 La « Vortex Fluid Machine » eggs2 Images  © ABC News

    Sciences Lutte contre le cancer Recherche

    Commentaires
    Newsletter