Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Clique by Bonjour Tristesse : toutes ses références

    Ce week-end, Matthieu Longatte alias Bonjour Tristesse est rédacteur en chef invité de Clique. Il nous livre ses coups de cœur culturels.

    Matthieu Longatte est devenu célèbre sur YouTube : ses vidéos, publiées sur sa chaîne « Bonjour Tristesse », le mettent en scène seul, face caméra, dans de longs monologues caustiques qui commentent l’actualité – et en particulier l’actualité politique. Découvrez les références qu’il évoque dans son Clique by.

    En musique, il clique sur les classiques du rap francais, notamment ceux d’IAM, de « Demain c’est loin » à ceux de Shurik’n en solo. Il cite également Barbara et surtout Georges Brassens, dont la musique a rythmé son enfance (et dont il est convaincu qu’il aurait fait, à notre époque, un excellent rappeur).


    Georges Brassens se moque de la police dans « Hécatombe ».

    Bonjour Tristesse conseille aussi travail de plusieurs réalisateurs. Celui, d’abord, d’Anaïs Volpé. La jeune femme, qui est aussi son amie à la ville, est l’auteure du film Heis, récompensé au festival du film de Los Angeles et dans lequel il a un rôle. Il clique par ailleurs sur les courts-métrages de Fabien-Mariano Ortiz (dont un que vous avez pu découvrir sur Clique il y a quelques mois) et sur l’ensemble de l’œuvre du cinéaste Roman Polanski, bien qu’il soit loin d’apprécier le personnage.

    > « Qui es-tu : Anaïs Volpé » : notre interview de la réalisatrice est à lire sur ce lien.

    Côté littérature, Matthieu Longatte clique sur Louis-Ferdinand Céline, l’un de ses maîtres. Et en particulier sur les premières pages de Voyage au bout de la nuit, qui l’ont extrêmement marqué. Il clique aussi sur Romain Gary, diplomate et double prix Goncourt, et sur son sens de la formule. De l’auteur des Racines du Ciel et de La vie devant soi (publié sous le pseudonyme d’Émile Ajar), il retient ce dialogue, dans Clair de Femme : « – Est-ce que je suis envahissante ? – Terriblement, lorsque tu n’es pas là. »

    Pour finir, Matthieu Longatte clique sur une série d’humoristes : sur Dave Chappelle, acteur et roi du stand up aux États-Unis, et sur deux Français : le comte de Bouderbala et Fabrice Eboué. Et, pour finir, il clique sur Blanche Gardin, une Française encore trop peu célèbre selon lui – à l’affiche en ce moment du film d’Eric Judor, Problemos.

    Cliqueby Bonjour Tristesse Références

    Commentaires
    Newsletter