Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Ceci n’est pas une photo du ciel

    Ne vous y trompez pas : s’il donne l’illusion d’un beau ciel d’été, CoeLux est un système de lumière artificielle qui reproduit presque à la perfection la lumière naturelle et son atmosphère, procurant ainsi le sentiment d’évoluer dans une pièce inondée par la lumière du jour :

    cl5

    Créé par une start-up italienne et financé en partie par l’Union Européenne, CoeLux a été primé en novembre dernier aux Lux Awards 2014, dans la catégorie « meilleure source de lumière ».

    cl1

    Dans la « fenêtre » CoeLux, qui s’encastre au plafond, «il y a tout d’abord un matériau synthétique solide que nous avons breveté, capable de simuler les propriétés du ciel » explique au Corriere della Sera son créateur, Paolo di Trapani, lui-même professeur d’optique et de physique à l’Université d’Insubria en Lombardie.

    cl2

    « Ensuite des LED (très peu gourmandes en énergie, NDLR) qui génèrent une lumière avec les mêmes caractéristiques, à la perception, que celles du soleil (…). Enfin, un système optique capable, lorsque l’on regarde la fenêtre, de nous octroyer un sentiment de profondeur » (c’est la raison pour laquelle la source de lumière semble très éloignée).

    cl4

    Pour l’instant, CoeLux ne reproduit pas la chaleur du soleil car elle n’est pas équipée de LED infrarouges. Elle se décline en revanche en trois modalités  : lumière nordique, méditerranéenne, et tropicale. Pour chacune d’entre elle, l’inclinaison du panneau lumineux, l’intensité des LED et le niveau d’ombres varient.

    cl6

    Quant à sa commercialisation, elle vient d’être lancée. Récemment installé à Londres pour une démonstration, CoeLux équipe déjà quelques grands hôpitaux milanais et devrait s’implanter dans de nombreux musées, parkings, supermarchés et autres sous-terrains… Mais à plus de 50 000 euros le dispositif, sa démocratisation chez les particuliers n’est pas pour demain.

    Sciences Design Innovation

    Commentaires
    Newsletter