Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat
    Photo de la course sur la lune en 2016

    Une course de véhicules sur la Lune ? C’est pour 2016

    Après l’immortalité, Google fait comme Amel Bent et vise la Lune. Le géant du web a promis la remise d’un prix de 30 millions de dollars à la première entreprise privée qui parviendrait à mettre au point et envoyer un robot capable de rouler sur 500 mètres sur notre satellite. Pour participer à ce Lunar X Prize, près d’une vingtaine d’équipes de toutes les nationalités – mais principalement européennes et nord-américaines – sont déjà en lice sur le ring le plus éloigné de la Terre. Parmi les favoris qui tiennent encore la route depuis 2007 et le début du concours, à ma gauche, nous avons les puissants Américains concepteurs d’Astrobotic et à ma droite, les redoutables Japonais d’Hakuto.

    Les deux rivaux vont dans un premier temps faire alliance, en embarquant fin 2016 depuis Cap Canaveral en Floride dans une navette commune, pour réduire les coûts. Mais une fois arrivés sur la Lune, les véhicules, non-habités, seront sans merci l’un pour l’autre, et la course aux 500 mètres pourra commencer entre les deux concurrents. A moins qu’une équipe outsider prenne de vitesse les pionniers et parvienne à parcourir le précieux demi-kilomètre avant la date limite du 31 décembre de l’année prochaine…

    En attendant la lutte finale, Google a déjà récompensé les cinq équipes les plus innovantes dans leurs prototypes avec plus de 6 millions de dollars (5M€ environ) d’aides attribuées. Le prix final de 30 millions de dollars récompensera à la fois l’alunissage de l’engin, son parcours de 500 mètres ou plus et la retransmission  en images de cet exploit à la Terre. Une manière de pousser à l’innovation technologique de manière lunique. Pardon, ludique.

    Sciences Course Lune

    Commentaires

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Newsletter