Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Un Tunisien menace de se suicider si PNL ne vient pas faire un concert dans son pays

    «Salem PNL, pardon la vie j’aime PNL» : c’est avec ces mots peints sur une grande banderole qu’un Tunisien âgé d’une vingtaine d’années est monté sur l’horloge de l’avenue Habib Bourguiba, à Tunis, pour réclamer un concert du groupe de rap français PNL.

    L’information provient du très sérieux site Kapitalis.com, média d’actualités tunisien. L’incident s’est déroulé dans l’après-midi du mercredi 28 décembre : pendant plus d’une heure, un jeune homme a exigé que les frères du 91 viennent faire un concert dans son pays, sous peine de quoi il se jetterait dans le vide.

    La police et la protection civile ont dû intervenir pour le faire descendre, et le ministère de l’Intérieur tunisien s’est même fendu d’un communiqué pour relater l’incident. Kapitalis indique par ailleurs que c’est la troisième fois en quelque temps que des individus escaladent la tour pour faire entendre leurs revendications (plus ou moins fantaisistes). L’identité du jeune homme reste méconnue, on espère cependant qu’il ne s’agit d’Hervé le iencli.

    Image à la une : Kapitalis.com

    Société PNL Tunis

    Commentaires
    Newsletter