Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    « THE TING GOES SKRRRA PAP PAP KA KA KA SKIDIKI PAP PAP » : on vous explique comment le freestyle d’un « rappeur » anglais est devenu un meme

    UPDATE DU 26/10/2017 : Nous l’attendions avec impatience, le clip de MANS NOT HOT de BIG SHAQ a été dévoilé aujourd’hui. Le rappeur y squatte les plages de Miami en doudoune et claquettes-chaussettes et fait des selfies avec Dj Khaled qui le surnomme « La légende ». 

    UPDATE DU 22/09/2017 : Pour notre plus grand plaisir, le morceau est désormais disponible sur toutes les plateformes de streaming et devrait nous permettre de mettre le feu dans nos soirées jusqu’à la sortie très probable du clip.

    Si vous êtes chez Spotify :

    Ou plutôt sur Deezer :

    La scène, désormais virale, a eu lieu le 29 août dernier dans les locaux de la BBC Radio 1Xtra, lors de l’émission « Fire in the Booth » animée par Charlie Sloth. Ce programme musical de freestyles, mythique en Angleterre, a notamment contribué à propulser les carrières d’artistes de la scène Grime, Stormzy et J Hus en tête.

    Mais aucun n’est devenu un phénomène Internet aussi rapidement que MC Quakez et Roadman Shaq…

    Le « Fire in the Booth » de MC Quakez.

    MC Quakez et Roadman Shaq sont en fait le fruit de l’imagination de l’humoriste anglais Michael Dapaah ; il s’agit de deux personnages qu’il incarne dans sa web-série #SWIL (pour « Somewhere in London »), lancée il y a quelques mois sur YouTube. Particularité : #SWIL est une série en six épisodes façon mockumentaire soit une fiction à laquelle on donne les airs d’un vrai documentaire.

    La bande-annonce de #SWIL, la web-série de Michael Dapaah.

    La web-série suit le quotidien hilarant de trois personnages principaux, tous joués par Dapaah : Patrick, le médiateur social, Dr. Ofori, consultant le jour et chauffeur Uber la nuit, mais surtout MC Quakez, rappeur et poète. Pour donner encore plus de réalisme à sa série, Dapaah a mis en ligne le 20 août « Balance », un premier single clippé de MC Quakez.

    Le clip de « Balance » de Mc Quakez en featuring avec Shakes.

    Neuf jours plus tard, l’animateur radio Charlie Sloth a donc eu la brillante idée d’inviter le faux « rappeur » dans son émission pour interpréter son single – ou plutôt s’illustrer dans un nouveau sketch.

    Car évidemment, le comédien a joué la carte de l’humour à fond, enchaînant volontairement boulette sur boulette, lui et son compère étant incapables de rapper correctement sur le beat…

    La performance est tellement laborieuse que Sloth finit par leur demander de sortir du studio pour laisser place à un autre rappeur. Entre alors en scène Roadman Shaq, un MC également joué par Michael Dapaah (!!) Bien qu’il s’agisse d’un personnage secondaire de la série, c’est lui qui a rendu Internet complètement dingue…

    Si toute la session du « Fire In The Booth » vaut la peine d’être regardée, c’est le passage de la vidéo dans lequel Roadman Shaq balance une folle séquence d’onomatopées qui a véritablement marqué les esprits : « the ting go.. skrrra pap pap ka ka ka skidiki pap pap and a pu pu drrrr boom SKYAAA du du ku ku tun tun poom poom » et d’une punchline désormais légendaire : « The girl told me take of your jacket, I said babes, man’s not hot ». (« La fille m’a dit d’enlever ma veste, j’ai dit meuf, j’ai pas chaud »)

    Soit, rétrospectivement, les ingrédients parfaits pour qu’Internet s’emballe à une vitesse folle.

    La séquence isolée du freestyle qui est devenu un meme.

    Le « man’s not hot meme » aussi appelé « the ting goes meme » est donc né. Manifestation : les internautes reprennent les textes du freestyle pour illustrer des images, ou la piste audio du scatting pour en faire des mash-ups.

    Voici une compilation des meilleures créations :

    Peut-être plus impressionnant encore, la vitesse à laquelle le son est déjà devenu un hit en Angleterre : qu’il soit balancé à fond dans un grand magasin Selfridges, joué dans un pub, partagé sur Twitter par le chanteur d’Oasis Liam Gallagher ou encore interprété en live par Michael Dapaah lors d’un concert à Londres, le freestyle est devenu un phénomène au Royaume-Uni et en Amérique, où la sphère rap l’a copieusement repris.

    La performance live du freestyle « Man’s Not Hot » de Roadman Shaq.

    Image à la une : capture d’écran YouTube.

    Humour BBC Radio 1 Big Shaq

    Commentaires
    Valentin Cassuto
    Journaliste
    Voir tous ses billets

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Newsletter